CHU du Point-G : Vers une liquidation judiciaire…Un trou béant d’un Milliard trois cents millions

Au niveau du centre hospitalier universitaire (CHU) du Point-G, les choses n’avancent qu’à pas de caméléon. Autrement dit, le plus grand des hôpitaux de notre pays périclite, à tel point qu’une liquidation judiciaire serait envisageable.

Au niveau du CHU du Point-G, la situation est assez grave et ce sont les malades qui en paient les pots cassés. Les services de radiologie et le laboratoire qui sont les plus sollicités ne font que le service minimum. Toutes choses qui permettent l’orientation des malades vers les cliniques qui les taxent fort, souvent avec la complicité de certains agents de santé qui n’en font qu’à leur tête et pour leurs poches.

L’actuel Directeur général du CHU, le professeur Idrissa Ahmadou Cissé, aurait hérité d’un hôpital agonissant. « Le 29 Août 2016, j’ai hérité d’un CHU en faillite totale », a-t-il confié à notre rédaction. Et de préciser, qu’à son arrivée, le CHU était déjà débiteur de la somme d’un milliard trois cent millions d’impayés et arriérés très souvent non conformes aux règles de la dépense publique. « Le Bureau du Vérificateur Général est en mission d’Audit de la Gestion précédente depuis le 19 octobre 2016 », a-t-il indiqué.

Il ressort par ailleurs de nos investigations que les comptes bancaires du CHU ont été saisis par ses créanciers et qu’une liquidation judiciaire n’est pas à exclure, tant la situation est chaotique.

 KANTAO Drissa

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*