L’ULSHB : 4 721 284 844 francs de budget pour la nouvelle année

C’est dans la salle de conférence de l’hôtel Olympe que s’est tenue, le mardi 17 janvier 2017, la 3ème session ordinaire du conseil d’Université de l’Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako. Cette session a enregistré la présence des administrateurs qui étaient au nombre de 22, du Recteur de ladite Université, M. Macki Samaké, ainsi que le Professeur Doulaye Konaté, Président du conseil de l’Université.

Pendant cette 3ème session ordinaire du Conseil d’Université de l’Université des Lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB), les administrateurs se sont penchés notamment sur l’adoption du compte rendu de la session précédente ; l’état de la mise en œuvre des recommandations de la session précédente ; l’examen et l’adoption du projet de manuel de procédures administratives, financiers et comptables ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2015-2016 ; l’examen et l’adoption du bilan financier 2016 ; l’examen et l’adoption du projet de budget 2017 ; l’examen et l’adoption des projets de texte sur l’assurance qualité.

Après la vérification des mandats et l’adoption de l’ordre du jour, les administrateurs ont procédés avec satisfaction à la mise en œuvre correcte des recommandations de la session précédente. Par la suite, ils ont passé au peigne fin le document de projet de manuel de procédures administratives, financières et comptables.

Le Président du Conseil d’Université de l’ULSHB, le Professeur Doulaye Konaté a fait savoir que le document de 300 pages élaboré est un outil d’aide à la gestion ayant pour objectif de mettre à la disposition de l’université les principes de bases, des règles de fonctionnement, ainsi que les modes opératoires d’usage permettant de faciliter et de sécuriser l’Université au quotidien. « Il permettra de répondre à la stratégie nationale de contrôle interne et l’instruction N°003/PRIM-CAB du 21 Novembre 2002 qui invite les chefs de structures à mettre en place un système de contrôle interne. Force est de reconnaitre que ce document constitue désormais un référentiel pour la gouvernance au sein de l’Ulshb », a-t-il dit.

Concernant le rapport d’activités 2015-2016 et le bilan financier de 2016, ils ont été adoptés par les administrateurs qui ont également procédé à l’examen du projet de budget de 2017, qui se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 4 721 284 844 francs CFA contre 3 982 871 464 francs CFA pour l’année 2016, soit un taux d’augmentation de 14,27%. Pour le projet de textes sur l’assurance qualité, il prévoit la création sous l’autorité du secteur de l’Université une cellule interne d’Assurance qualité (CIAQ). Il constitue l’interface en matière d’Assurance qualité entre l’Université et les organismes nationaux et internationaux d’évaluation.

Enfin, elle assure le suivi et la mise en œuvre de la politique d’Assurance qualité à l’Université en vue de l’amélioration continue de la qualité des programmes de formation, de la recherche des méthodes d’enseignement et du fonctionnement institutionnel.

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*