Société

ACNOA : 50eme session du Comite exécutive tenu à Bamako

Notre capitale a abrité, du vendredi 03 au samedi 04 février 2017, les travaux de la 50eme session du Comite exécutif de l’Association des comites nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa).

Deux jours des travaux se sont déroulés sous la haute présidence, le Vice-présidente de l’Association des académies nationales olympiques d’Afrique (AANOA), Mme Keita Aminata Maiga, épouse de chef d’Etat ; du Président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), Habib Sissoko ; du Président de l’Acnoa, l’Intendant général Lassana Palenfo ; du Président de l’Union des confédérations sportives Africaines (UCSA), Ahmed Nasser Moustafa Kamal Mohamed. Et c’était en présence des membres exécutifs du bureau de ledit Comité.
Lors de la cérémonie d’ouverture de cette 50eme session du Comité exécutif de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa), le Président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), Habib Sissoko, a dit que comment ne pas se rappeler les grands champions, héros immortels désormais inscrits pour l’éternité au panthéon des deux Olympiques lors la 31eme Olympiade lors du séjour à Rio l’Olympique. Il a ensuite dit que la tenue de cette session à Bamako est une marque de confiance et d’amitié de ses pairs envers le peuple malien et son Comité olympique. Il a salué le Président de l’Ucsa, car selon c’est un homme qui a toujours plein d’énergie et d’idées novatrices pour faire avancer l’association et cela dans l’esprit du code édicté par le Président du CIO sur le renforcement du rôle du sport dans la société et au service de l’humanité.
Selon le Président Habib Sissoko, les actions de l’Acnoa sont salutaires. « Nous sommes reconnaissants des avancées significatives dans le programme ‘’Femme et sport’’, dans le programme novateur de ‘’Olympafrica’’ et dans la dynamique donnée a l’Acnoa », a-t-il insisté. Il a salué le renforcement de la coopération avec les Institutions politiques et sportives. Et d’indiquer que les efforts déployés contre le VIH/SIDA et le Virus Ebola.
« C’est pour moi, le lieu indiqué, de réaffirmer la volonté inébranlable de mon de renforcer la cohésion du mouvement sportif africain a travers la collaboration fructueuses avec toutes ses composantes, en particulier le mouvement olympique », a dit Monsieur le ministre des Sports, Guindo.

Pour Mme Keita Aminata Maiga, épouse de chef d’Etat, s’est dit fière d’être présente à cette session et elle n’a pas camouflé ses allégresses en saluant les rôles de l’Acnoa en Afrique.
A souligner qu’à l’issue de cette session les participants ont eu à élaborer des recommandations qui s’articulent bien entendu à l’émergence du sport dans les pays membres de l’Association.
Seydou Karamoko KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *