Lycée Public de Ouéléssébougou: Une fontaine de 3 750 000 francs CFA offert par l’Association ‘’Temps d’Aide-Mali’’

La pénurie d’eau dont les élèves, les professeurs, les administrateurs du Lycée Public de Ouéléssébougou souffraient depuis plus de 5 ans est devenue aujourd’hui un mauvais souvenir, grâce à l’Association ‘’Temps d’Aide Mali’’ qui vient de les offrirent une fontaine d’eau. La cérémonie d’inauguration et de réception du joyau a eu lieu, le samedi 04 mars 2017, dans la cour dudit lycée.

C’était en présence, du sous-préfet de Ouélessébougou ; de Mme Diarra Mariam Diawara, 3eme adjoint du maire de la Commune de Ouélessébougou ; du Chef de village de Séguéssona, Toko Samaké ; du Directeur de l’Académie d’enseignement de Kati, M. Assoumane Madiou ; du proviseur Mme Kadiatou Cissé ; du Président de l’Association ‘’Temps d’Aide Mali’’, M. Eyüp Tok; d’une délégation Turque venue pour la circonstance ainsi que les enseignants et les élèves.

Cette fontaine d’eau d’une valeur de 3 750 000 de francs CFA est un don offert au Lycée Public de Ouéléssébougou par l’Association Temps d’Aide Mali, à travers une ONG de femme Turque basée en Allemagne. Le Chef de village de Séguéssona, Toko Samaké dans ses mots de bienvenus a exprimé toute la joie de ses populations. Selon lui, cette fontaine d’eau vient à point nommé, car le besoin était énorme. « Nous ne pouvons que dire merci aux donateurs », a-t-il insisté.

C’est dans le même sens que rebondira Mme le maire de la Commune de Ouélessébougou, Diarra Mariam Diawara, et d’invité les élèves à l’entretien de la fontaine ainsi que les arbres plantés dans la cour du Lycée. « Cette pénurie d’eau qui n’avait que trop duré est désormais pour nous un mauvais souvenir. Il y a eu plusieurs démarches fait par Mme le proviseur mais c’est l’Association Temps d’Aide Mali qui a répondu favorablement en nous offrant cette joyau», a martelé Mme le maire.

Le proviseur du Lycée Public de Ouélessébougou Mme Kadiatou Cissé a paraphrasé en disant qu’on dit souvent que l’eau, est la vie. « Cette denrée si précieuse manquait terriblement à notre lycée et à tout ce beau monde qu’’il abrite, et cela, depuis sa création en 2009. Grace à Temps d’Aide Mali, le lycée a retrouvé la vie et cette pénurie d’eau est désormais un mauvais souvenir pour nous » a-t-elle avoué. Elle a exprimé sa reconnaissance à l’ONG Temps d’Aide pour l’action salutaire qu’elle a rendue au Lycée et toute la population de la Commune de Ouélessébougou. Avant de rappeler que ce don a été un acquis grâce à l’implication du Ministère de la tutelle, des autorités locales, de la population et bien entendu des personnels du lycée.

Pour le Directeur de l’Académie d’enseignement de Kati, M. Assoumane Madiou il a fait savoir qu’au Mali l’accès à l’eau potable est loin d’être satisfaisant. « Le taux de couverture des besoins en eau potable est de 49% en milieu rural et de 51% en milieu urbain », a-t-il révélé. A ses dires, avant la réalisation de cette fontaine, l’obtention de l’eau au Lycée et ses environnants relevait du parcours de combattant tout le monde vivait le martyr. « Cet environnement hostile impacte négativement le rendement scolaire. Mais grâce à l’Association Temps d’Aide à travers des femmes Turques basées en Allemagne, fini le calvaire des corvées d’eau », a-t-il souligné. Tout en saluant l’acte humanitaire de l’Ong donateur. Par ailleurs, il a sollicité les responsables de l’Ong à élargir ce don car le besoin existe toujours dans la localité.

Quant au Président de l’Association Temps d’Aide-Mali, M. Eyüp Tok, a exprimé sa satisfaction. Pour lui, cette fontaine va atténuer les souffrances des élèves et la population. « Les donateurs sont très heureux car le lieu choisi est très bonne », a-t-il déclaré.

Grande était la joie des élèves qui d’ailleurs l’ont exprimé clairement à travers un sketch.

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*