Ussgb: le renforcement de la recherche et la pédagogie au cœur des débats

Les administrateurs de l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako (Ussgb), se sont réunis, le mardi 07 mars 2017, pour tenir la 4eme session ordinaire de leur Conseil. Elle a permis aux administrateurs de se pencher sur le compte rendu de la session précédente, et  d’examiner les projets, c’était en présence  du Recteur de ladite Université, Pr. Samba Diallo et son Président du conseil, Pr. Amadou Diallo.

D’entrée de jeu, le Recteur de l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako (Ussgb), Professeur Samba Diallo, a salué les administrateurs pour les efforts consentis pour mettre l’Université au service de la recherche et du développement. Selon lui, malgré les divergences l’année académique qui vient de s’achever s’est déroulée normalement  au sein de l’Université. Ainsi, il a évoqué que la nouvelle année académique 2016-2017 a débuté partout malgré quelques difficultés de démarrage en raison de l’insuffisance des infrastructures, notamment au niveau de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG), la faculté la plus sollicitée des Universités du Mali. A l’en croire, le budget de l’année académique 2015-2016 a connu une exécution correcte, il ressort de son analyse que sur une estimation d’ensemble des recettes de 5 692 486 975 francs CFA, les réalisations se chiffrent à  5 552 427 494 francs CFA soit un taux de réalisation de 97,54%.Il note par ailleurs  que malgré la très forte dépendance de l’Université de la subvention de l’État, un effort dans la mobilisation de ressources propres est entrepris. «Nous entendons maintenir cette tendance en raison d’un environnement de plus en plus favorable », a-t-il dit.  dans cette perspective, souligne-t-il : «nous allons multiplier et diversifier les formations payantes dans les facultés et les instituts, tout en mettant l’accent sur les prestations de service à notre portée». Selon le Recteur Professeur Samba Diallo, l’Ussgb  multipliera les programmes de formation continue dans ses structures d’où l’augmentation du budget de l’année académique 2016-2017. Le budget nécessaire pour l’exécution de ces activités programmées se chiffre en recettes et dépenses  à  5 926 476 933 francs CFA. Dans ce budget il faut noter que la subvention de l’État s’élève à 5 141 281 000 francs CFA, soit une augmentation de 02,42% et les ressources propres  à 785 195 933 francs CFA soit une augmentation de 14,53%.

On a coutume de dire qu’une Université viable marche sur ses deux pieds que sont : la recherche et la pédagogie. Et, pendant longtemps, nos Universités  ont privilégié les aspects pédagogiques au détriment de la recherche. «C’est pour rétablir cet équilibre si indispensable au bon fonctionnement de l’Université que notre équipe, depuis l’année dernière, a inscrit dans son budget une rubrique consacrée à cette importante activité universitaire », a-t-il reconnu. «L’accroissement et la pérennisation de cette initiative perceptible dans la nomenclature du budget de 2017, vont s’appuyer sur la formation des formateurs dans les domaines de l’ingénierie de la formation et du système LMD (Licence-master-doctorat)», a-t-il indiqué.

Le Président de l’Université des sciences sociales et de gestion de Bamako (Ussgb), Professeur Amadou Diallo, a remercié le Recteur et son équipe pour les efforts entrepris pour rehausser la qualité de  la formation à l’Ussgb. Pour pérenniser cet élan, il a énuméré  les activités au compte l’année académique qui sont entre autre : le renforcement des capacités du personnel enseignant, administratif, technique et d’appui de l’Université, la dotation de l’Université en textes plus adaptés, l’amélioration des conditions socio-économiques des acteurs, la construction et la réhabilitation des infrastructures  et la promotion de la coopération…

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*