Société

Hôtel Dogon: Le premier hôtel  »halal » au Mali ouvre ses portes à Bamako

Sous l’initiative d’un jeune audacieux et engagé, Souaibou Koita, Bamako vient de voir s’ouvrir le 1er hôtel halal dans notre pays, dénommé  »hôtel Dogon ». Ce nouvel hôtel veut créer un nouveau segment dans le marché de l’hôtellerie en restant fidèle aux valeurs qui sont celles de la société malienne. L’hôtellerie halal n’existait pas jusque-là au Mali en dépit du fait que le pays est à 90% musulman, et partout dans le monde le halal gagne des parts de marché. Il s’agit d’un marché jusque-là négligé qui attire désormais l’appétit des plus grands groupes internationaux.

La cérémonie d’ouverture officielle de l’Hôtel Dogon, s’est tenue le jeudi 18 mai 2017 au sein dudit hôtel sis à l’Hippodrome face à Relax. Selon le promoteur et gérant de cet hôtel, le jeune Souaibou Koita, l’origine du projet est la volonté d’offrir un service de haute qualité, mettant en valeur la culture locale, tout en respectant les coutumes locales liées à l’Islam. Selon les propos du gérant Koita, son hôtel est un nouveau genre dans notre capitale et se distingue par le fait qu’il interdit la prostitution, la vente d’alcool, de tabac et de drogues ainsi que les jeux de hasard au sein de l’établissement. Au-delà de ces interdictions, force est connaitre que le service de cet hôtel se veut de haute qualité afin de garantir à ses clients des prestations irréprochables. A l’entendre, les chambres sont confortables et climatisées, les tarifs attractifs, l’emplacement idéal, desservices de qualité sont, entre autres, tant d’arguments qui feront de l’hôtel Dogon un lieu de séjour prisé de sa clientèle.

Ainsi, selon lui, l’hôtel, son offre halal se distingue de la concurrence et s’adresse à une clientèle à la fois locale et internationale soucieuse de se confirmer à ses croyances. Et d’ajouter que les clients non musulmans enclins à se conformer aux règles de fonctionnement de l’hôtel sont toutefois bienvenus également. En outre, toujours selon le gérant Koita, l’hôtel a été conçu dans l’idée de mettre en valeur nos valeurs sociétales. «C’est pourquoi la décoration est inspirée du bogolan et des symboles dogon, une des tribus phares de notre pays, les matériaux utilisés sont issus de l’artisanat local, et le postulat de faire du halal vient de notre tradition islamique locale», a-t-il révélé. Avant d’annoncer que son ambition est de construire à long terme le premier réseau africain d’hôtellerie halal.

Le président du Réseau malien des PME, Sanou Sarr, a encouragé le jeune gérant Koita pour le sacrifice qu’il a eu à faire pour bâtir ce nouvel hôtel premier de son genre dans notre pays. Et d’insister auprès des autorités compétentes afin qu’elles soutiennent l’initiative de ce jeune. Quant au représentant du ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, Ishac Maiga, il a rassuré le promoteur qu’il peut compter sur le soutien de son département. Il a lancé un appel aux autres jeunes d’emboiter le pas à Koita.

L’hôtel Dogon est composé de 30 chambres avec des sites pour un investissement de trois associés à hauteur de 300 millions de francs CFA et avec la création 10 emplois. Son chiffre d’affaire annuel prévisionnel est estimé à 250 millions de francs CFA.

Seydou Karamoko KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *