Recrutement de 5 000 éléments dans les FAMa :9 273 dossiers retenus pour la première phase

Le Directeur général de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), Colonel Diarran Koné, a animé le mardi passé, une conférence de presse. Elle avait pour objectif d’informer des journalistes sur l’avancement de la procédure du recrutement de 5 000 éléments au compte de l’année 2017 dans les Forces des armées du Mali (FAMa). Selon le conférencier, ce recrutement s’inscrit dans le cadre de la Loi d’orientation et de programmation militaire afin de forger un outil de défense professionnel. 

Aujourd’hui plus que jamais, l’armée malienne a besoin de renforcement des éléments. Ainsi, depuis son arrivée au pouvoir, le président de la République s’est donné comme priorité majeure le renforcement des capacités des Forces armées du Mali (FAMa). Alors, l’un des objectifs pour concrétiser la vision du président est de recruter. D’où, la tenue d’un recrutement de 5 000 éléments pour le compte de l’année 2017. Et, pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de faire engager des hommes qui répondent aux critères et aux conditions du recrutement. C’est en tenant compte de cet aspect primordial que les dossiers des postulants ont été minutieusement étudiés afin de sélectionner ceux et celles qui sont aptes à franchir la première phase de ce recrutement qui est l’examen des dossiers.

Selon le DG de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), Colonel Diarran Koné, l’examen des dossiers de ce recrutement a fait état de la constatation de plusieurs irrégularités au niveau des pièces d’identités et d’Etat civil. Pour lui, ces motifs ont fait l’objet de rejets de plusieurs dossiers qui contenaient des fraudes documentaires et des fraudes identitaires. Par ailleurs, il a affirmé que le travail d’examen a été fastidieux compte tenu du respect des critères et des conditions de recrutement.

Pour ce recrutement du contingent de 5 000 éléments, 60 136 dossiers ont été déposés. Après examen seul 9 273 dossiers ont été validés. Avant de dire que les dossiers retenus seront publiés dans les prochains jours. Selon notre conférencier, les gens qui seront retenus parmi ces 9 273 dossiers passeront à la deuxième étape des examens d’aptitude, qui sont d’ordres morale, physique, biologique, médicale, etc. Cela permettra de confirmer que ceux qui sont aptes pour la Formation commune de base sont des êtres sans aucune anomalie. Il a ainsi sollicité le soutien de la population pour que les fraudeurs ne puissent adhérerà l’armée malienne.

A noter que le répartition de ce recrutement s’est fait  entre les localités comme suit: Gao: 378 ; Koulikoro: 1 100 ; Mopti:457 ; Ségou: 1 144 ; Sikasso: 1 872 ; Kayes: 485 ; Bamako: 3706 ; Tombouctou: 131.

S.K. KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*