Solidarité : BMS-sa au chevet des veuves et orphelins des militaires

Dix tonnes de riz soit 200 sacs de 50 kilogrammes et de 2,5 tonnes de sucres soit 50 sacs de 50 kilogrammes pour une valeur totale de cinq millions de francs CFA, c’est le don que la Banque Malienne de solidarité (BMS-sa) vient d’offrir aux veuves et orphelins des militaires. La cérémonie de remise de ce don qui s’inscrit dans le cadre de la 1ère journée BMS (BMS Ka Dôn) a eu lieu, le jeudi 18 mai 2017, au sein de ladite banque, en présence de son Directeur adjoint, Alioune Coulibaly ; du Directeur Général du Service social des armées, Colonel Samaké Mariétou Dembélé et des récipiendaires.

En cette veille du mois sacré de Ramadan, dont on dit qu’il a été institué pour éprouver le sens de la solidarité des nantis envers les nécessiteux et dont, par ailleurs, les préparatifs constituent un véritable casse-tête pour nombre de familles maliennes, la Banque malienne de solidarité (BMS-sa) a décidé d’apporter sa modeste contribution au service social des armées dans sa noble mission de soutien des familles de nos soldats tombés sur le champ de l’honneur. En effet, cette contribution est constituée de dix tonnes de riz soit 200 sacs de 50 kg et de 2,5 tonnes de sucres soit 50 sacs de 50 kg pour une valeur totale de cinq millions de francs CFA.

Selon le Directeur général adjoint de la BMS-sa, Alioune Coulibaly, ce don s’inscrit dans le cadre de la première journée de ladite banque dénommée «BMS KA DÔN». Cette journée est  consacrée, cette année, à la solidarité envers les veuves et orphelins des militaires de notre armée. Ce choix n’est pas fortuit car selon lui, il résulte du fait que notre pays traverse depuis quelques années une crise sécuritaire sans précédent qui a causé beaucoup des pertes en vies humaines et notamment au rang des forces armées du Mali. Dans son allocution, il a regretté ces pertes qui ont pour conséquences d’augmenter le lot des veuves et orphelins. Donc, à l’en croire, en raison du sacrifice de leur vie pour la nation, «nous avons une exigence de solidarité envers les familles des soldats tombés sur le champ de bataille dans l’accomplissement de leur mission». Aussi, le DG adjoint a soutenu qu’à travers l’organisation de la présente cérémonie de dons, la BMS-sa, entreprise citoyenne, entend prendre part dans cet effort de solidarité qui prévaut en cette période de crise, confortant ainsi et justifiant une fois de plus le bien-fondé de sa dénomination. Avant de rappeler que depuis le démarrage des activités en 2002, la BMS-sa s’est engagée à concrétiser les volontés des autorités qui s’inscrivaient dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté du gouvernement, au moyen notamment de la facilitation de l’accès au crédit des couches défavorisées de la population.

Pour sa part, le Directeur général du Service social des armées, Colonel Samaké Mariétou Dembélé, a remercié la BMS-sa au nom de ministre de la Défense et des anciens combattants, du Chef d’État-major général des armées, pour ce geste noble en faveur des veuves et orphelins des militaires. A l’entendre, ces œuvres touchent du doigt le rôle assigné au service social des armées en terme d’assistance aux militaires qui ont perdu leurs vies en défendant notre chère partie. «Plus qu’une aide, cet acte constitue un appel à l’endroit de toutes les bonnes volontés pour soutenir ces victimes même si nous savons sans doute que rien ne peut remplacer la vie d’un être humain», a-t-elle dit.

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*