Projet de la promotion de l’eau, l’assainissement et l’hygiène: Plus de 263 structures sanitaires ont adopté de bonnes pratiques d’hygiène

La cérémonie de clôture du projet «Promotion de l’eau, l’assainissement et l’hygiène (Wash) dans les structures de soins au Mali» s’est déroulée, le lundi 23 octobre 2017, au Grand Hôtel. C’était en présence du représentant de l’UNICEF, Dr. Aboudou Karimou Andéle ; de l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Amaury Hoste ; du représentant du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Gaoussou Keita ainsi qu’une soixantaine de participants.

Rappelons que les enquêtes récentes menées dans notre pays (Rapport d’évaluation des établissements de santé pour la période 2013-2014) révèlent que 61% des structures manquent d’eau potable, 24% d’un approvisionnement pouvant couvrir les besoins journaliers, et 68% d’installations pour le lavage des mains. Cela conduit à des risques de propagation de maladies épidémiques telles que le choléra ou la maladie à virus Ebola. En effet, ce projet est à saluer car depuis sa mise en œuvre, 263 structures de santé dans les régions de Sikasso et Koulikoro ont déclenché une riposte et adoptent de bonnes pratiques d’hygiène, 105 forages équipés de système de pompage solaire alimentent les différentes unités de soins, 179 plateformes de gestion des déchets ont été mises en place, 54 blocs de latrines et des dispositifs de lavage des mains ont été réalisés dans ces structures.

Ainsi, selon le représentant de l’UNICEF, Dr. Aboudou Karimou Andéle, les efforts susmentionnés ont permis à plus de 2 400 000 personnes dont des enfants, des femmes enceintes et des personnes handicapées d’avoir accès à des services de soins améliorés grâce à la disponibilité des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène. Il a soutenu que toujours dans son rôle de défense et de promotion des droits de chaque enfant du Mali, notamment celui à la survie et au développement et dans le cadre de son programme de coopération 2015-2019 avec notre Gouvernement, l’UNICEF s’est engagée à améliorer les services de santé de base des populations les plus vulnérables, notamment les enfants âgés de 0 à 59 mois, les jeunes filles, les femmes enceintes et allaitantes. «Aujourd’hui, nous célébrons le succès et la victoire du renforcement du système de santé au Mali grâce à une forte synergie entre les acteurs de l’eau, l’assainissement, l’hygiène et la santé. Le tout avec l’appui de l’Union européenne », a-t-il dit. Et d’estimer que ce projet est la preuve que l’engagement des communautés, la bonne coordination et la bonne harmonisation des approches est la clé pour améliorer l’hygiène et prévenir les épidémies dans les structures de santé. A ses dires, à la clôture de ce projet, il semble important de veiller à la durabilité de ces acquis et de définir des perspectives claires pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène en milieu de soins au Mali.

Le représentant de l’Union européenne, Amaury Hoste a évoqué que l’UE a investi plus de 37 milliards de francs CFA dans plusieurs domaines de la santé et cela prouve son engagement en faveur de l’amélioration de vie du peuple Malien. Il a cité les différents projets sur lesquels l’UE a mis l’accent dans les domaines de la santé. Et de réitérer le soutien et l’engagement de l’Union européenne en faveur du bien-être des populations maliennes.

Selon le représentant du Ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Gaoussou Keita ce présent projet lancé le 22 février 2016, est un fruit de la coopération Mali-Unicef avec le financement de l’Union européenne. Il a permis, a-t-il reconnu, de corriger une partie des insuffisances en matière d’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans les établissements de santé de la région de Sikasso et ceux de trois Districts sanitaires de la région de Koulikoro (Kati, Kangaba et Dioila). Avant de clore ses propos, il a remercié l’UNICEF et l’UE pour les actions déjà accomplies et a rassuré l’accompagnement du Gouvernement à travers le Ministère de tutelle.

Seydou Karamoko KONE

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*