Actualités Politique

Détournement de biens publics à Bankass : le Président du Conseil du cercle de Bankass, Amadou Yaro aurait vendu le groupe électrogène du Centre de Santé à trois millions de francs CFA

La corruption, l’enrichissement illicite et le détournement de deniers publics sont des pratiques devenues monnaie courante chez nos compatriotes et cadres dans les services publics. A travers cet article, nous jetons notre dévolu sur le cas du président du Conseil de cercle de Bankass, Amadou Yaro qui surpasse l’entendement de qui que soit. D’après nos sources d’informations fiables, le sieur Amadou Yaro  est, semble-t-il, mêlé dans un détournement de biens publics qui ne dit pas son nom. Ce dernier intrépide qui dégoute la population de Bankass s’est permis de vendre le groupe électrogène et le véhicule du Centre de Santé de Bankass sans aucune forme légale et légitime.

Cette situation qui dépasse l’entendement de tout le monde interpelle les autorités compétentes pour arrêter la pratique de ce président du Conseil de cercle. Amadou Yaro, depuis son arrivée, ne fait que s’accaparer les biens publics au profit de sa poche. Selon nos sources, si rien n’est fait, la population risquerait de se faire entendre par d’autres voies.

En effet, à en croire nos sources, tout commence avec la vente du groupe électrogène, lorsque celui de l’hôtel Nommon est mis en panne. Son promoteur Moussa Ouedrago dit Oscar en cherchant une solution pour son groupe électrogène, il a fait la connaissance du président Amadou Yoro qui lui a proposé de faire un troque avec celui du Centre de Santé de Bankass en ajoutant 1 million de franc CFA sur son ancien. Sans passer par quatre chemins, il a accepté l’offre de notre détourneur des biens publics parce que l’échange l’arrange. C’est ainsi que le groupe électrogène propre et en bon état du Centre de Santé a été troqué par celui en panne de l’hôtel Nommon.

Comme cela ne suffit pas, le président du Conseil de cercle de Bankass, Amadou Yaro a ensuite revendu le même groupe en panne à une somme de 3 trois millions de francs CFA. Mais selon toujours nos sources, monsieur Yaro a pu revendre le groupe électrogène du centre de Santé avec la complicité de certains responsables de Bankass, notamment le Médecin Chef. « Il a revendu le groupe électrogène sans aucun avis de réforme publié, donc c’est un détournement de denier public », nous a confié un habitat de Bankass en anonyme et de renchérir que ce qui a indigné la population de Bankass est que c’est un matériel capital et voire indispensable pour le fonctionnement d’un centre de Santé de cette envergure.

En outre, le sieur Yaro est aussi un professionnel en vente de véhicules de services publics. Selon nos sources, il est toujours impliqué dans les reformes de véhicules amortis. Ce n’est pas tout, il a osé vendre l’Ambulance du Centre de Santé donnée par les partenaires au sieur Bouba dit le Mossi. Au dire de nos sources ces véhicules vendus par sieur Yaro sont sur place à Bankass.

Affaire à suivre !

Samba Keita/S.K. KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *