1er Congrès International de l’Urologie du Mali : le Cancer de la Vessie et de la Prostate au cœur des préoccupations

« Le cancer de la vessie et de la prostate » tel était le thème du tout premier Congrès International  de l’Association Malienne de l’Urologie (AMU-Mali) qui a eu lieu  du 14 au 16 décembre 2017 à Bamako. Il était placé sous l’égide du Ministre de la Santé et de l’Hygiène  Publique,  Pr. Samba Ousmane Sow, accompagné par  le Pr. Assétou Founè Samaké Migan, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.

Prenant la parole, le ministre Samba  Ousmane  Sow a salué le comité d’organisation pour leurs sacrifices à la réussite de ce congrès et l’ensemble des participants qui sont conscients des difficultés de ce domaine sanitaire. A cet effet, la présente édition sera une occasion à son département de savoir encore plus les difficultés liées au développement de ce secteur sanitaire à travers les recommandations tirées à l’issue de ce congrès de 72 heures. Il a enfin salué les soutiens des doyens de  la discipline surtout Pr. Kalilou Ouattara et Pr. Coumaré.

Pour le président de l’AMU-Mali, Pr. Aly Timbély,  les deux ministres présents sont à remercier  également pour leurs appuis fidèles à l’organisation de ladite rencontre. Il dira que le but de ce rendez-vous international est de trouver des moyens aux difficultés dont ledit domaine est confronté.

A cet effet que les thèmes choisis notamment Cancer en urologie ; Fistule obstétricales ; Troubles de la sexualité masculine durant ces trois jours n’est pas fortuit puisqu’ils constituent les premières causes de mortalité dans les services d’urologie au Mali. Alors, qu’ils permettront d’améliorerla qualité des soins dans nos hôpitaux.Donc, qu’il est temps que le ministère en charge de ce secteur commence à exécuté leurs doléances pour qu’ils puissent sauver encore plus la vie des patients.

Aux dires du Pr. Assétou Founè Samaké Migan, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la  Recherche Scientifique, ce congrès sera une occasion pour les autorités dudit domaine scientifique de remplir encore le panier de l’un  de leurs objectifs qui est singulièrement de donner  un  meilleur niveau des indicateurs mondiaux de santé publique à ce pays.  Elle détaille que  l’urologie est une discipline médicochirurgicale qui a une grande importance  à cause  de ses facteurs comme les multiples complications liées à la bilharziose dans un contexte de forte endémie ainsi que  la lutte pour l’élimination ;  l’augmentation de l’espérance de vie et des fistules urogénitales.

Au terme de son intervention,  elle a vivement  félicité et souhaité plein de succès au  Président de l’Association Malienne d’urologie,Pr. Aly Timbély et ses membres pour cette belle initiative dont ils sont parvenus à regrouper  plusieurs acteurs  internationaux de ce domaine surtout ceux de la  Côte d’Ivoire, du Burkina  Faso  et de l’Amérique.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*