33ème Régiment des Commandos Parachutistes : Après la préparation, place au redéploiement sur le terrain au compte de la force conjointe du G5-sahel

Le lundi 11 décembre 2017 a eu à la  Place  d’Armes du 33èmeRégiment des Commandos Parachutistes dans la commune IV à Para Djicoroni, la cérémonie de remise des attestions  à 150 Commandos Parachutistes suite à une formation de 45 jours à Samanko. Ladite cérémonie était sous la conduite du représentant du Chef d’Etat-major Général des Armées, le Colonel-major Abdoulaye Cissé en présence du  représentant de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, M. Gregory Garland.

En effet, cette remise des attestations est le fruit  de 1080 heures de formation soit 45 jours organisée par  l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Mali au profit du 33ème Régiment des Commandos Parachutistes dans le but de renforcer les capacités opérationnelles de ses hommes qui seront bientôt déployés sur les terrains au compte d’une compagnie G5-Sahel. Cette formation a enregistré également la participation de 150 militaires composés notamment des officiers ; sous-officiers et les soldats.

Dans ses allocutions, Capitaine Fox, le Chef des formateurs  Américains a vivement remercié le Commandant Malien, Attaher Maïga pour sa flexibilité, son pragmatisme dans la coordination des activités, son sens élevé du devoir et son soutien constant à cette formation et les stagiaires qui ont pu tenir cette formation malgré les exigences et les fatigues. Mais aussi que selon le constat, les éléments du 33ème RCP sont parmi les meilleures forces du pays.

Pour sa part, le représentant du Chef  d’Etat-major, Colonel Abdoul Cissé,  a  salué  d’abord les participants de cette formation pour leur dévouement à cause de la défense et de la sécurité  de la  patrie et qu’il  leur demande d’être toujours prêt pour ce genre de formation car on ne peut pas tout inculquer dans les centres d’instruction et qu’il est sûre que cet apprentissage de 1080 heures leur servira durant toutes leur carrière professionnelle surtout sur les terrains d’affrontement.  Ensuite, que l’armée Malienne ne peut que remercier l’Ambassade des Etats-Unis pour son  accompagnement perpétuel des différents détachements des Forces Armées Maliennes sans demander quelque chose en retour.

Enfin, il est à retenir que durant cette période de formation, les militaires se sont familiarisés avec les  engins explosifs  improvisés en apprenant à les détendre ;  les mouvements tactiques ; la procédure des check-points ; la bonne conduite des soldats sur le théâtre des opérations ; le secourisme.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*