Actualités Sports

Institut National de la Jeunesse et des Sports : La 12ème promotion baptisée ‘’Traoré Seynabou Diop’’

La 12ème promotion de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) 2013-2017, cycle moyen, vient d’être baptisée Mme Traoré Seynabou Diop, actuel ministre de l’Equipement et du désenclavement.

La cérémonie de sortie et la remise de diplômes de cette promotion d’une quarantaine d’étudiants s’est déroulée le samedi 02 décembre 2017, dans l’enceinte dudit institut, en présence de la marraine et homonyme de la promotion, Traoré Seynabou Diop, accompagnée par son homologue de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Keita Aida M’Bo.

C’était également en présence du Chef de Cabinet du Ministère des Sports, Youssouf Singaré ; du Directeur général de l’INJS, Cheick Konaté ; des récipiendaires et leurs parents ; du corps professoral ainsi que des invités de marque. Le mot de bienvenu du représentant du maire de la Commune VI a campé le décor de cette cérémonie. Il s’est dit heureux d’être présent et en témoigne dans cette heureuse cérémonie. Il s’est dit fier de voir ces enfants qui ont terminé leur année universitaire avec brio.

A sa suite, le Directeur général de l’Institut national de la jeunesse et des sports, Cheick Konaté a tout d’abord présenté son institut qui a pour mission d’assurer la formation et la recherche dans les domaines de la jeunesse, du sport, de l’éducation physique et du loisir. Aux dires du DG Konaté, le Mali fonde un réel espoir sur l’INJS pour la mise en œuvre des Politiques nationales de développement du sport, de la jeunesse et de la construction citoyenne, en vue de la création d’un capital humain apte à prendre en charge les problématiques liées à ces secteurs. Il a dit qu’il allait donc de soi, que la 12ème promotion porte le choix sur Traoré Seynabou Diop comme marraine car elle est la parfaite illustration de ces secteurs qui constituent son institut. « Traoré Seynabou Diop, au-delà de votre riche carrière sportive nationale et internationale, vous êtes une patriote », a-t-il assené. En effet, cadre du mouvement national des pionniers du Mali, ancienne athlète, handballeuse et basketteuse avec plusieurs sélections en équipes nationales, ancienne du Service national des jeunes vous êtes une citoyenne accomplie, a-t-il ajouté. Selon le Directeur général Cheick Konaté le passage du ministre Diop dans ces différentes institutions et sa vie associative ont été pour elle des occasions de savoir gérer et de coordonner des équipes de travail dans un climat relationnel serein et efficient.

« Le sens du sacrifice et du volontariat, la créativité et la prise d’initiative, la flexibilité et le respect des principes sont des qualités qu’incarne Nabou comme l’appelle affectueusement les proches », a-t-il révélé. Et de souligner que Nabou, pleine d’humilité et de sincérité, est une femme au talent rare qui se caractérise par le patriotisme et le don de soi au service de la nation. A l’en croire, la marraine est une battante c’est cela que les récipiendaires de cette promotion ont jeté leur dévolu sur elle. Il s’est adressé aux récipiendaires en précisant que s’ils veulent relever le défi de leur marraine, ils devraient alors marcher sur ses pas. Il a signalé que nous sommes dans un pays où les chantiers sont vastes, seulement ils ne se trouvent qu’au bout des initiatives que vous allez êtres capables de prendre pour ouvrir les portes. Avant de clore, il a remercié le personnel et le corps professoral de son institut qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de sa mission régalienne.

Pour le représentant des élèves, Alassane Touré, au nom de ses camarades, il a remercié et salué la Direction de l’institut, son personnel et son corps professoral. Il a dit que le choix de la marraine n’était pas un jeu de hasard, elle est une femme battante exceptionnelle, avec une célébrité infatigable. Selon lui, elle a tout donné aux sports et à la jeunesse malienne.

Pour le Directeur d’étude ils étaient 205 élèves et étudiants pour examiner, 185 ont obtenu la moyenne soit un taux de réussite 89,80%. Il a souligné que 149 élèves vont en classe supérieure et 40 élèves composés de cette promotion ont obtenu leur diplôme

Traoré Seynabou Diop : « Donner son nom à une promotion est un acte hautement significatif et toujours empreint de fierté… »

Après des témoignages éloquents qui ont affirmé et donné raison aux jeunes pour leur choix porté sur la marraine, Mme Traoré Seynabou Diop a pris la parole avec émotion et s’est dit heureuse et fière d’être la marraine de cette promotion. « Vous comprendrez aisément l’émotion qui est la mienne et le sentiment de reconnaissance qui peut animer tout être humain en de telles circonstances », a exprimé Traoré Seynabou Diop et de saluer son collègue du ministre des Sports pour la confiance placée en elle à  travers le parrainage de cette nouvelle promotion de l’INJS. Elle a souligné que c’est un honneur pour une génération de femmes et d’hommes de divers horizon avec elle a cheminé tout le long du parcours qui lui mène aujourd’hui. « Si donner son nom à une promotion est un acte hautement significatif et toujours empreint de fierté, il n’en demeure pas moins un exercice complexe qui nous oblige à mériter cette confiance et à toujours donner le bon exemple à celles et à ceux qui ont décidé de porter ce nom », a-t-elle indiqué. Et elle a invité ses homonymes à cultiver l’amour du travail bien fait, à faire preuve de disponibilité et à accepter de toujours se remettre en cause en s’inscrivant dans une quête perpétuelle du savoir et de la connaissance. « A la combativité, au courage et à la persévérance, il vous faudra associer le sens de la responsabilité et de l’humilité dans toutes vos initiatives », a-t-elle conseillé.

Des prestations d’artistes, de slameurs, d’humoristes par les élèves et les étudiants de cet institut ont donné l’éclat à cette cérémonie. A noter que la cérémonie a été close par la remise des diplômes aux trois premiers de deux filières de cette promotion. Il s’agit par ordre du mérite, Abdoulaye B Coulibaly (13,90 moyenne), Mlle Nanaissa Abba Tandina (13,01 moyenne) et Mlle Claracis Kamaté (12,69 moyenne) des STASE-JL. Pour les STAPS, il s’agit, Mlle Fatoumata Sacko (14,86), Fodé Sissoko (13,16 moyenne) et Akaly Yattara (13,14 moyenne).

 Seydou Karamoko KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *