Perspectives 2018 : La BAD table sur une croissance des économies africaines

Le dernier rapport sur les perspectives économiques de la Banque africaine de développement, publié il y a deux semaines, table sur une croissance de 4,1 % en 2018 et 2019 sur le continent. « Dans l’ensemble, la reprise de la croissance a été plus rapide que prévue, en particulier dans les économies dépendant peu de leurs ressources naturelles », précise le rapport qui se réjouit par ailleurs de la meilleure forme de l’économie mondiale.

«  Les pays africains disposent aujourd’hui d’une série d’options, en plus de leurs ressources nationales et de l’aide étrangère, pour financer leurs investissements », estime le rapport, sans occulter les défis qui persistent  en particulier en ce qui concerne les stratégies de transformations structurelles susceptibles de créer plus d’emplois et de réduire la pauvreté. Celles-ci doivent impérativement renforcer l’investissement dans l’agriculture et y développer des chaines de valeur qui permettront de dynamiser le secteur manufacturier moderne et les services, conseillent les experts de la BAD.

Face aux défis croissants du continent, la diversification économique est présentée comme primordiale pour prendre à bras-le-corps les problèmes qui freinent le décollage véritable des économies africaines, notamment la taille de sa démographie que plusieurs analystes voient comme un handicap au développement harmonieux du continent.

L’investissement dans le capital humain, la mise en place de stratégies d’absorption de la main-d’œuvre sont encouragés comme étant des axes prioritaires de la croissance économique durable en Afrique. L’entreprenariat y attire de plus de plus de jeunes, le rapport plaide pour le développement des compétences dans le secteur pourvoyeur  et créateur de valeur ajoutée.

Les experts de la BAD appellent les Etats africains à favoriser les conditions propices à la croissance économique, notamment à travers des ouvertures et autres mesures de souplesse de nature à encourager et accompagner les porteurs de projets.

                                                                                                                        A .B

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*