Qnet veut se blanchir

Accusé de réseau mafieux ou d’escroquerie par certains usagers au Mali, une forte délégation de l’entreprise Qnet a fait le déplacement pour apporter plus de lumière sur l’entreprise et blanchir, l’honorable Amadou Thiam, son représentant local supposé. C’était à la faveur d’un point de presse, ce lundi à l’hôtel Radisson de Bamako.

Qnet est depuis plusieurs mois au cœur d’un scandale, qui éclabousse des hauts placés au Mali. Une bonne partie de Maliens perçoivent mal les activités de l’entreprise. Plusieurs medias ont relayé d’informations incriminant l’ancien Premier vice-président de l’assemblée nationale du Mali, Amadou Thiam.Ce dernier a catégoriquement nié toute implication.

 David Sharma, Conseiller du Qnet, venu spécialement de la Côte d’ivoire , veut rassurer pour rétablir un climat de confiance au Mali, qui  est une base importante du réseau.Pour cette raison « nous avons délégué un personnel important pour venir imprégner à travers les hommes de médias, l’opinion nationale et internationale sur les activités de  Qnet, et dissiper la nuance soit disant que Qnet est un réseau mafieux et d’escroquerie »,justifie-t-il.

A l’entendre, l’entreprise est très loin d’être un réseau mafieux ou d’escroquerie. Elle aurait  permis à de nombreux distributeurs de réussir leur vie. « Ils font la promotion des offres et  services de Qnet, en contrepartie d’une rémunération équitable », explique David Sharma. Le réseau compte depuis sa création , plus de 15 millions de représentants indépendants à travers le monde.

 Le Conseil juridique supérieur, Joseph Conboy, a quant à lui défendu  la qualité des produits de son entreprise et le professionnalisme de ses agents. Il ajoute que le label Qnet contribue à la promotion des produits locaux dans les zones qu’elle couvre. Retenons que Qnet est présente en Afrique depuis 2002.L’entreprise compte des filiales en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Mali depuis 2013.

Seydou Karamoko Koné

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*