Real Madrid : le PSG fait peur à la presse madrilène

C’est le choc que toute la planète football attend. Pour beaucoup, ce Real Madrid-Paris Saint-Germain arrive trop tôt dans la saison, mais ce huitième de finale de Ligue des Champions s’annonce tout de même passionnant. Incapable de passer le stade des quarts de finale depuis le début de l’ère QSI, Paris réussira-t-il à éliminer le double champion d’Europe en titre ? À l’heure actuelle, l’état de forme respectif des deux écuries semble donner un petit avantage aux Parisiens.

Cependant, l’expérience et le palmarès récent de la Casa Blanca font qu’il est bien évidemment compliqué de qualifier le PSG d’ultra favori. De plus, en cinq semaines, la formation entraînée par Zinedine Zidane peut encore mettre un terme à sa mauvaise passe actuelle. Enfin, avec un championnat donné pour perdu, le Real Madrid voudra tout miser sur un troisième sacre continental consécutif. Autant de facteurs suffisants pour s’éviter tout triomphalisme anticipé. Il n’empêche que pour la presse madrilène, les performances du PSG inquiètent. La raclée infligée dimanche soir au Stade Rennais en Coupe de France (6-1) en est l’exemple.

Le PSG impressionne

Dans son édition du jour, Marca a d’ailleurs titré un de ses papiers sur le Real : « Adieu à la Liga, la Ligue des Champions en danger ! » Avant de poursuivre avec un : « Madrid saigne sur les côtés et Neymar et Mbappé arrivent… » pour souligner les problèmes rencontrés par les latéraux Marcelo et Achraf Hakimi. « C’est un des problèmes de Madrid qui pourrait devenir très grave quand on voit le PSG », ajoute un quotidien inquiet face à la force de percussion des deux flèches parisiennes.

De son côté, AS n’est pas en reste. Lui aussi impressionné par la démonstration francilienne au Roazhon Park, le quotidien écrit : « le Paris Saint-Germain a démarré 2018 comme il a terminé 2017, par une victoire et une énorme sensation de supériorité sur ses rivaux. » Et ce n’est pas tout. « Les attaquants parisiens (Neymar, Mbappé, Di Maria, ndlr) ont signé chacun un doublé et qualifient le PSG pour les 16es de finale. L’équipe d’Emery continue de faire peur. » Qu’on se le dise, malgré le statut du Real Madrid, la presse madrilène est loin d’être sereine avant le 14 février.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*