Actualités Culture UNE

Le rappeur malien Iba Montana : dans le viseur des officiers d’état civil

Le concert du controversé rappeur malien Issa Diabaté alias Iba Montana, prévu au Burkina Faso a été annulé par la mairie de Bobo Dioulasso. Une énième sanction pour cet adepte du rap gang qui avait été visé quelques semaines auparavant par une  interdiction de manifester dans une commune de la capitale malienne.

Après la commune IV du district de Bamako, c’est au tour   de Bobo- Dioulasso d’annuler la prestation d’Iba Montana, un jeune rappeur malien, dont les flots sont considérés comme une avalanche d’incongruités. Prévu pour le 3 mars prochain, le concert  a finalement été annulé  par la mairie de Bbo, selon une note adressée à Mariam Kassamba, la promotrice du spectacle.

Pour le maire, Bourama Sanou, cette décision a été prise pour préserver le calme et éviter tout trouble à l’ordre public dans sa commune. La crainte du maire, le jeune rappeur fait l’apologie   de  la violence et la consommation des excitants à travers  ses clips.

Pour certains citoyens du pays des hommes intègres, la décision de l’officier d’état civil est salutaire. « Nous saluons le maire pour ce geste. Les jeunes  Bobolais ont besoin d’un artiste modèle plus structurants et non déstructurant », commente sur facebook,  Blaise Bonou, un habitant de la ville.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *