Nord Mali : une vingtaine terroristes tués par Barkhane

Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 février la force  française a une opération antiterroriste dans le nord du Mali.Une vingtaine de combattants dont Malick Ag Wanasnat, un proche d’Iyad Ag Ghaly,seraient tués ou capturés, selon des sources militaires.

Les opérations se seraient déroulées  ce mercredi près de Tinzawatène à la frontière algérienne.

« C’est visiblement Iyad Ag Ghaly le chef d’Ançardine, l’un des principaux chefs des groupes terroristes du Sahel, qui était dans le collimateur de la force Barkhane »,rapporte le studio tamani.« au total une vingtaine de jihadistes ont été tués ou capturés et des armes et des véhicules ont été détruits »,confie une source militaire à nos confrères.

Les mêmes sources informent que  Malick Ag Wanasnat, un colonel déserteur de  l’armée malienne figure parmi les tués.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*