Actualités Politique UNE

Présidentielle 2018 : le vent de l’alternance

Les appels en vue d’une alternance en 2018 se multiplient entre les partis d’opposition et certains groupements de la société civile. Parmi ceux qui prônent cette parade pour « sauver » le Mali, des personnes que tout semble opposer.

Soumaila Cissé, Tiébilé Dramé ou encore Oumar Mariko seraient tous favorables pour une alternance en 2018. Ce mouvement se met en place à travers des groupements de la société civile dont le Collectif pour la République de l’activiste Ras Bath qui intensifie ses messages en vue d’une nouvelle ère en 2018.

D’autres candidats dans la course présidentielle, notamment des indépendants oscilleraient également pour une candidature unique en juillet prochain. Mais des déclarations d’intention à la mise en œuvre de ces souhaits, les coups bas politiques obligent la prudence sur ces vraisemblables alliances contre l’actuel président.

Aly Bocoum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *