Au Mali, la chasse aux terroristes s’intensifie

Alors que les rumeurs se font et défont au sujet d’un dialogue avec certains groupes terroristes maliens, sur le terrain, notamment au nord du pays la traque est sans répit depuis quelques semaines.

La force française « Barkhane » a annoncé la semaine dernière avoir neutralisé une trentaine de terroristes dont un proche d’Iyad Ag Ghaly à la frontière Mali-Niger. Dans la foulée de cette annonce un communiqué conjoint duGroupe d’auto-défense touareg Imghad et alliés (Gatia) et le Mouvement pour le salut de l’Azawad (Msa) fait état de six (6) terroristes immobilisées, des motos, une quantité importante d’armes et de munitions saisie, et un véhicule de l’armée nigérienne récupéré, au cours d’une patrouille dans la région de Ménaka.

Les combattants du Groupe d’auto-défense touareg Imghad et alliés (Gatia) et le Mouvement pour le salut de l’Azawad (Msa) se mobilisent depuis plusieurs semaines aux côtés de la force française « Barkhane » pour sécuriser les populations des attaques récurrentes des groupes terroristes, commandé par Adnan Abou Walid, un déserteur de l’armée malienne, réputé être le bras droit du leader d’Ensardine.

Un communiqué de la coalition Gatia-Msa publié le 26 février rapporte une dizaine de terroristes tués à la suite des violents accrochages du 22 février à Ikadagotane, une zone située à une soixantaine de kilomètres de Ménaka du côté sud-ouest, « les terroristes ont été défaits et leur base a été complètement détruite », ajoute le communiqué.

Par ailleurs, le communiqué précise que la base démantelée est celle du « tristement célèbre Adnan Abou Walid », considéré comme l’un des bras droits d’Iyad Ag Ghaly. Ces hommes sont les auteurs des attaques sur les populations civiles dans la région de Ménaka, notamment à Anderamboukane, Tissalatene, Infoukaretane et dans la commune de Talataye à Indelimane. Oudeini et Inwelane,selon le communiqué. Plusieurs attaques au Mali et au Niger voisin sont attribuées aux hommes d’Adnan Abou Walid.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*