Le « Shou Bo » : un combat à la manière douce

Le Shou Bo est un combat traditionnel chinois, qui signifie un combat à mains nues. Il se pratique debout avec quatre éléments : poings, pieds, saisie et projection. Cette discipline s’est implantée au Mali en 2009. Peu développée dans les autres pays africains, le Mali est le premier pays à l’avoir adoptée.

Le Shou Bo est un art martial qui permet dans un premier temps de déstabiliser l’agresseur, le désarmer puis le neutraliser sans violence grâce aux techniques de saisie et de projection. La règle est simple : le combattant qui tombe ou qui sort de l’aire de combat a perdu. « Sa particularité, c’est la paix intérieure. Il s’agit d’utiliser la force de l’autre pour le vaincre, donc un pratiquant de « Shou Bo » doit être en paix avec soi-même », explique Dramane Sangaré, président de la fédération malienne de Shou Bo, de la confédération africaine et membre de la Fédération mondiale de Shou Bo.

Dramane Sangaré ajoute que le shou bo associe les techniques de combat à mi-distance avec poings et pieds et les techniques de corps à corps du Shuai Jiao. Aussi, le combat debout incite-t-il les meilleurs combattants à maîtriser l’art des saisies et des projections puisqu’il assure la victoire. Il faut aussi noter que cette discipline enseigne de façon efficace la maîtrise de la brutalité et permet de canaliser l’agressivité tout en restant efficace face à une agression physique. Elle repose sur le respect du partenaire, la maîtrise de la violence, l’utilisation de la force de l’autre pour le vaincre avec élégance et sans le blesser. Son harmonie, sa capacité de développement corporel, mais aussi sa souplesse, sa vitesse, son élégance et l’efficacité en font un sport spectaculaire et sûr. « Le public doit s’intéresser à cette discipline, les jeunes, le personnel de police et ceux chargés de la protection des biens, des personnes et de l’ordre public doivent s’y initier », encourage M. Sangaré.

Hamsetou  Touré

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*