Marché rose : le recasement des commerçants en stand-by

Dans le souci de circonscrire les incendies récurrents au marché rose et aux halles des légumes, la mairie du district de Bamako a élaboré un projet de rénovation de 37 milliards CFA. Pour l’exécution de ce projet, qui vise l’amélioration des conditions dans lesquelles travaillent les commerçants, la mairie de la commune II a mis un espace public à la disposition des victimes de l’incendie du marché rose et des halles des légumes pour trois ans, afin d’éviter l’arrêt de leurs activités.

Cependant, le site prévu dans la rue 224 à Hippodrome, quartier populaire de Bamako sur la rive gauche du fleuve Niger, pour l’installation provisoire des victimes de l’incendie du marché rose n’est toujours pas occupé. De fait, cette décision n’a pas recueilli l’adhésion des jeunes de ce quartier qui soutiennent que le site programmé n’est pas approprié pour l’accueil des commerçants.

« Ce lieu qui est supposé abriter ce marché est un espace réservé aux activités sportives et à d’autres manifestations », affirme Cheick Wally Camara, responsable de la jeunesse de l’Hippodrome. Pourtant, Adama Sangaré, maire du district de Bamako, soutient que cette installation temporaire des commerçants allait être bénéfique pour la mairie de la commune II. Aussi, déplore-t-il que le projet ait rencontré un rejet des jeunes de l’Hippodrome.

A défaut du site prévu, une autre alternative a été envisagée par le ministère des Collectivités territoriales dans la commune III, informe Fodé Salim Traoré, premier adjoint du maire de la commune II. Par ailleurs, les membres du Collectif des victimes de l’incendie du marché rose affirment qu’ils n’ont pas été associés à l’identification des sites prévus pour leur recasement. « La mairie du district a identifié ce site de l’hippodrome sans nous avertir, nous ne sommes pas témoins et nous ne sommes pas au courant », confie Abdoulaye Kouyaté, le trésorier général du collectif.

Abdoul Karim Sangaré

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*