DPG de Soumeylou Boubèye Maïga : 109 députés donnent leur quitus

Au terme d’une série de question-réponses avec les élus nationaux, la déclaration de politique générale présentée par le Premier ministre Soumeylou Boubèye a été approuvée, le lundi 23 avril par 109 députés contre 35, zéro abstention.

Après plus de trois mois passé à la tête du gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga a reçu l’aval de l’assemblée pour poursuivre les actions engagées depuis sa nomination.

 Le cinquième PM du premier quinquennat du président Ibrahim Boubacar Kéita a quatre mois pour réaliser les axes prioritaires de sa mission : Redynamiser le processus de mise en œuvre de l’Accord et renforcer la sécurité. Le chef du gouvernement aura également à élaborer une loi d’entente nationale pour rassembler, œuvrer à un processus électoral apaisé et veiller à     l‘exécution du programme présidentiel d’urgences sociales.

 Après un débat houleux autour de la faisabilité du projet, Soumeylou Boubèye Maïga, avec son style direct et franc a convaincu la majorité des députés, surtout de la mouvance présidentielle.

Les groupes parlementaires de l’opposition, l’ADP-Maliba-SADI et le VRD ont refusé d’accorder leur confiance au chef du gouvernement. Ils dénoncent un manque de réalisme et de visibilité des actions à venir. Les députés de tout bord ont attiré l’attention du Premier ministre sur l’insécurité alimentaire qui menace plusieurs populations à travers le pays.

Rédaction

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*