Société

CNECE : les nouvelles mesures pour prévenir les fuites et fraudes

Pour  éviter des désagréments lors des examens, la direction nationale du centre des examens et des concours de l’éducation (CNECE) a pris des dispositions strictes pour les examens de cette année, qui ont débuté le 28 mai passé. 

Tricher pour les élèves est devenu une forme de solidarité en milieu scolaire. Un acte constituant des risques pour l’essor de l’école malienne, elle détruit les efforts consentis et l’espoir de développement.

A l’heure  des Smartphones et des montres connectées, la triche aux examens est de plus en plus difficile à éviter, mais pour cette année des  mesures draconiennes sont envisagées  pour  faire face à cette pratique déshonorante. « Les appareils téléphoniques et les calculatrices programmées seront tous hors de la classe », indique, Mohamed Maiga, directeur du CNECE.

Malgré les sensibilisations cette pratique reste un réseau mafieux entretenu par certains parents d’élèves, des professeurs, des cadres scolaires, et mêmes des candidats. « Cette année l’auteur d’une fraude sera purement sanctionné à la hauteur de ses actes, une peine qui peut aller de 1 à 2 ans de suspension», menace, le  Pr. Maïga.

Le bon déroulement des examens est une priorité des plus hautes autorités du pays. Selon lui, pour la réussite  de ces mesures envisagées par son département, la forte implication de toutes les parties prenantes est indispensable. Il s’agit des parents d’élèves, des enseignants, des élèves eux-mêmes.

Cette année plus de 44391 candidats dont   vingt-un mille sept cent vingt-six au CAP ; deux cent cinquante mille sept cent cinquante au DEF ;  Cent quatorze mille quatre cent soixante au BAC ; Trente mille quatre cent vingt au BT1 ; ainsi que douze mille sept cent au BT2 tenteront de décrocher le sésame. Notons que les épreuves écrites du DEF débutent ce lundi 4 juin 2018.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *