3e édition du déjeuner de presse de la Mairie de la Commune V : une promotion de la transparence dans la gestion communale

La 3e édition du déjeuner de presse de la Mairie de la Commune V s’est tenue, le samedi 06 octobre 2018, à l’hôtel Olympe. C’était en présence du Secrétaire général de la Mairie de la CV, Siriki Magassouba; les conseillers communaux sous la présidence du maire de ladite Commune, Amadou Ouattara.

 

L’objectif de cette rencontre avec la presse était de présenter le bilan trimestriel du maire Amadou Ouattara et de son équipe dans la gestion de ladite commune, notamment les réalisations pour la période du 01 janvier au 31 juin 2018.

«En vue de la consolidation des acquis au titre de l’exercice 2017 et en vertu du principe de continuité de l’administration, nous avons œuvré au maintien et à la consolidation du climat social eu égard au contexte politico sécuritaire et social. Dieu merci, aucun fait particulier susceptible d’être signalé n’est survenu sur le territoire de la Commune le semestre écoulé », s’est réjoui  le maire Ouattara et d’ajouter que la Mairie de la CV du district de Bamako a, conformément à la loi et aux dispositions réglementaires en vigueur, assuré une prise en charge des demandes sociales, personnelles, associatives, syndicales et communautaires. Pour cela, le fonctionnement normal des organes délibérants et exécutifs et la complémentarité opérationnelle des services techniques déconcentrés de l’État et du district de Bamako ont beaucoup compté.

Les ressources financières employées au titre du 1er semestre de l’exercice budgétaire 2018, ont quatre (4) provenances essentielles à savoir: les fonds propres, les fonds transférés (donnés par l’État), le droit de tirage ANICT 2018 et les subventions des partenaires nationaux et étrangers, explique le maire qui a pris soin d’exposer aussi les efforts entrepris dans le volet environnement et assainissement.

La Mairie dispose de 2 hydro-cureurs, une multi benne et 30 caissons. Elle travaille également avec les coopératives d’assainissement : les GIE.

Par rapport à l’éducation, les écoles des trois CAP ont bénéficié d’une somme de 750 000 CFA de la part de la Mairie, dans le cadre de l’organisation de la session 2018 du DEF; plus de 5 millions de franc CFA pour l’entretien et la réparation de 6 classes de l’école II du Quartier Mali; plus de 3 millions de F CFA pour les  frais de réparation des manuels scolaires et enfin plus 45 millions pour l’appui aux CGS et CAP. Parmi les difficultés, le maire Amadou Ouattara a évoqué la non contribution des populations pour exécuter la mission d’assainissement ; les difficultés liées aux affaires foncières, entre autres.

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*