Douanes africaines : vers une modernisation des ressources humaines

Du 24 au 26 septembre 2018, s’est tenu à Bamako, le 8e atelier régional des gestionnaires de formation et des ressources humaines de la région de l’Organisation mondiale des douanes et de la région de l’Afrique occidentale et centrale (OMD-AOC).

Pendant trois jours, les participants se sont penchés sur les défis et les opportunités liés aux outils modernes de gestion des ressources humaines et de  formation. Les administrateurs venus de différents pays se sont approprié l’axe gestion des ressources humaines du plan stratégique régional 2018-2022 au cours de l’atelier. L’atelier a  également permis une  actualisation des connaissances sur les grandes orientations de (OMD) en matière de gestion des ressources humaines des administrations douanières, mais aussi  de partager les expériences et bonnes pratiques  relatives à la mise en œuvre de l’approche gestion des ressources humaines axée sur les compétences, entre autres.

Le Directeur du Bureau régional de renforcement des capacités de la région de (OMD),Tafili Seneger, a souligné dans son intervention les énormes défis auxquels font face les administrations douanières : la facilitation des échanges pour la compétitivité des économies locales et de la protection des États contre la recrudescence de la criminalité transnationale organisée, la fraude, la violation des droits de propriété intellectuelle et le terrorisme…

Dans ce contexte, pour relever avec efficacité les défis émergents tout en mobilisant les recettes nécessaires au financement des politiques publiques, la réforme et la modernisation de la GRH ainsi que  la professionnalisation durable du personnel des administrations douanières deviennent un chantier incontournable, selon le Colonel Karinka Condé,  représentant du vice-président de (OMD-AOC).

Le Directeur général des douanes du Mali, l’Inspecteur général Aly Coulibaly a  quant à lui salué ses collègues d’avoir choisi le Mali pour abriter l’atelier. Par rapport au thème, le patron des douanes maliennes, y voit une déclinaison  du regard des obligations de résultats et de performances assignées aux administrations douanières dans un contexte international difficile.

Selon Aly Coulibaly, face aux différents enjeux et pour être au rendez-vous des douanes du 21e siècle, les administrations de la sous-région doivent s’engager et s’appuyer sur un processus de modernisation visant les structures, les procédures mais surtout les ressources humaines. Et de rappeler que dans le plan stratégique 2016-2019, il est prévu une composante importante sur l’amélioration de la gestion des ressources humaines, notamment la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences (GPEEC).L’officier malien n’a pas manqué de saluer l’OMD à travers la coopération Suisse pour son l’accompagnement  depuis 2016, dans le cadre du projet de modernisation GRH.

S KK

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*