Journée mondiale de lutte contre la pauvreté : l’élimination de la pauvreté, une question de justice selon l’ONU

Le monde célèbre en ce 17 octobre, la journée internationale de la lutte contre la pauvreté, initiée en 1992 par les Nations unies pour réduire les inégalités et soutenir le développement durable dans différentes régions du monde.

Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,90 dollar par jour et par personne) dans le monde a diminué d’un peu plus d’un milliard en trente ans, passant de 1,9 milliard en 1981 à 800 millions en 2013, selon la Banque mondiale. Une évolution d’autant plus positive que, dans le même temps, la population mondiale est passée de 4,5 à 7,2 milliards d’individus. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été divisé par 3,9 : 10,7 % de la population mondiale vit aujourd’hui avec moins de 1,90 dollar par jour, contre 42,2 % il y a 30 ans, commente l’Observatoire des inégalités,dont le slogan est : « Contre les inégalités, l’information est une arme ».

Le SG de l’Onu, le portugais Antonio Guterres, estime dans son message que La pauvreté n’est pas uniquement un problème économique. « Dans un monde caractérisé par un niveau sans précédent de développement économique, de moyens technologiques et de ressources financières, le fait que des millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté suscite une profonde indignation morale», selon chef de l’organisation des Nations unies.

Toutefois, selon M Guterres, l’élimination de la pauvreté n’est pas un acte de charité mais une question de justice. 

@bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*