Mali-Météo : les administrateurs mettent le cap sur la performance

L’Agence nationale de  météorologie  »Mali-Météo » a tenu, le jeudi 27 septembre 2018, la 11e session ordinaire de son Conseil d’administration en présence  du ministre des Transports, Zoumana Mory Coulibaly.

Au cours de cette session ordinaire, les administrateurs ont procédé à l’examen du procès-verbal, l’état d’exécution des recommandations de la précédente session et le rapport d’activités au 31 décembre 2017 , avant de s’atteler à l’évaluation de l’état d’exécution des activités et du programme d’investissements au titre de l’année 2018, au 30 juin 2018.Ces activités concernaient, entre autres, le renforcement des infrastructures météorologiques de base; la poursuite des opérations de pluies provoquées et l’assistance au monde rural. La session a également constaté l’amélioration et la diffusion de prévisions météorologiques pour la planification et la conduite des différentes activités socio-économiques, ainsi que la prévention des risques et catastrophes d’origine hydrométéorologique…

Le Président du conseil d’administration, Zoumana Mory Coulibaly, ministre des Transports a rappelé que  face à la fréquence et l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, la demande en informations météorologiques et climatologiques  fiabilités, est de plus en plus croissante. Le département  des Transports a soumis à l’examen du Conseil des ministres, le plan stratégique de développement de la météorologie à l’horizon 2027 et son plan d’actions 2018-2022, qui est un puissant outil de planification et d’aide à la prise de décisions, selon le ministre Coulibaly.

«Les actions envisagées touchent les secteurs vitaux de notre économie, tels que l’Agriculture, la Santé, les Transports, l’Energie, les ressources en eau, etc.», a-t-il souligné. Le conseil examinera deux documents majeurs dans le cadre de la gestion des ressources publiques et de la performance de Mali-Météo, à savoir le Contrat de performance de Mali-Météo et le compte de gestion audité par un Commissaire au compte. Ils visent à faire du Mali un exemple dans le domaine météorologique.

Seydou Karamoko KONÉ

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*