Planning familial: Comment s’y prendre pour éviter les complications ?

Le planning familial est l’ensemble des méthodes aidant les femmes à apprendre comment retarder la procréation, éviter les grossesses non souhaitées et les avortements dangereux, se protéger contre les maladies à transmission sexuelle (MST), y compris le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et le syndrome de l’immunodéficience acquise (SIDA).

Pour Mme Diarra Raba Niaré, sage-femme au cabinet médical « fana » de Sangarébougou / Marseille, le planning est recommandé pour réduire plusieurs risques chez la femme. Notamment le risque de mortalité infantile, de contracter une maladie inflammatoire pelvienne. Il diminue également la probabilité pour une femme d’avoir un cancer de l’ovaire et de l’utérus.

La sage-femme, explique que les méthodes utilisables sont nombreuses car « l’’objectif c’est d’avoir un enfant par choix et non par hasard. » Et comme méthodes de planning familial, elle cite la pilule, les contraceptifs injectables, les implants, les préservatifs, les éponges contraceptives, les diaphragmes et le spermicide. Elle ajoute que la planification de naissance naturelle existe. Appelée méthode du rythme, cette méthode ne nécessite pas de pilules, d’hormones ou de dispositifs. Au contraire, les femmes surveillent leur cycle menstruel et s’abstiennent des rapports sexuels au cours de la période où la conception est plus susceptible de se produire.

Elle affirme que certains types de contraception posent des problèmes de santé chez les femmes. Par exemple  les contraceptifs oraux peuvent entraîner une perte de cheveux et une prise de poids, les contraceptifs injectables peuvent entraîner des saignements et l’utilisation de diaphragmes peut entraîner des infections des voies urinaires.

Cependant pour la bonne méthode du planning familial, il faut : « sensibiliser les femmes sur l’utilisation d’une contraception, présenter les différentes méthodes, expliquer  les consignes à faire, à éviter. Et ensuite écouter ce qu’elles ont à dire pour  faire un choix en matière de méthode de contraception pour obtenir un bon résultat.

Pour pallier les complications, Mme Diarra Raba Niaré demande aux femmes de venir consulter et faire le planning dans le centre de santé, de signaler les complications, pour qu’une nouvelle mesure soit adoptée. « Il existe une méthode de planning familial sûre et efficace adaptée à chaque femme, lui permettant de préserver sa santé et celle de ses enfants. »

En conclusion, elle demande à toutes les femmes de venir prendre des renseignements avant une quelconque méthode. « Dans tous les cas, les avantages du planning  sont supérieurs aux complications. Parlez-en avec votre médecin ou sage-femme pour choisir une méthode idéale pour vous. »

Fatoumata Koita, Stagiaire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*