Système éducatif : le plaidoyer de Moussa MARA

Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, l’ancien Premier ministre du Mali Moussa Mara propose de rapprocher l’école du marché de l’emploi pour donner plus de chances aux jeunes diplômés en Afrique.

 »Le système éducatif de nos pays est décrié pour expliquer en partie le chômage massif des jeunes africains qui sont formés quelques fois en décalage avec les besoins des marchés de l’emploi », écrit l’expert-comptable qui situe l’école entre l’emprise de la démographie et la déconnexion des réalités socioéconomiques des pays.

Pour une école prenant en compte les aspirations et en phase avec le marché du travail, Moussa Mara sollicite l’engagement des tous les acteurs. Etats, partenaires, acteurs économiques et enseignants doivent s’engager pour une meilleure adéquation entre l’offre de formation et les besoins du marché.

Mara propose également un partage d’expérience entre les écoles locales et les diasporas africaines. Plus largement le président du parti Yelemaexhorte à mobiliser les expertises nationales et diasporiques pour faire des écoles un outil de fabrication du bien commun.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*