« Thomas SANKARA »,la caravane de l’unité africaine sur le départ

Sous l’impulsion du comité d’initiative internationale provisoire du mouvement fédéraliste panafricain (MFPA) une caravane sous régionale dénommée « Caravane Thomas Sankara pour l’unité africaine» sillonnera, du 1er au 6 décembre prochain, les capitales sénégalaise, malienne, burkinabé avant de rallier la capitale ghanéenne  »Accra ». Cette initiative se meut à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de la «All AfricanPeople’sConference» dénommée « ACCRA 2018 ». 90 jeunes du Mali et plus de 130 jeunes venant du Sénégal, du Cap vert, de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Mauritanie sont attendus au Ghana pour prendre part à ce rendez-vous panafricain.

Pour donner d’amples informations sur ladite caravane et sur le Mouvement fédéraliste panafricain, le Coordinateur national du Comité d’initiative national du Mali (CIN-Mali) du Mouvement, DiadiéYacoubaDagnoko, accompagné du Champion international du mouvement,Pr AdamaSamassekou ont animé le samedi , 24 novembre 2018une conférence de presse au Mémorial Modibo Keita. L’objectif était d’informer de l’état des préparatifs de la caravane dont l’ambition est de mobiliser la jeunesse africaine dans ses dimensions diasporiques et continentales. Elle a comme marraine Mme Mariam Sankara.

Retenons qu’à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire de la «All AfricanPeople’sConference», le Centre Panafricain Kwame Nkrumah en collaboration avec le Comité d’initiative internationale provisoire du MFPA, ambitionne d’inscrire dans l’histoire des peuples et du continent africain l’évolution du mouvement panafricaniste et de poser les jalons des États africains unis en l’espace d’une génération.

Selon le coordinateur national du CIN-Mali, DiadiéYacoubaDagnoko, l’objectif général d’ACCRA 2018 est double. D’abord, il s’agit de commémorer la Conférence historique de 1958 et ensuite d’installer un cadre héritier du comité provisoire à travers des instances légitimes qui se chargeront de conduire et de coordonner la grande campagne populaire pour les États africains unis dans l’espace d’une génération.

Le Mali, de par son histoire et ses lois constitutionnelles, est un acteur de premier ordre de la marche d’ensemble vers l’Unité africaine. Ceci aura facilité le soutien du gouvernement pour cette initiative, par le biais du ministère des Maliens  de l’extérieur et de l’intégration africaine et du ministère de l’emploi, de la jeunesse et de la construction citoyenne. Ce soutien intervient après l’adoption au Mali d’une politique nationale en matière d’intégration africaine. C’est pourquoi, les organisateurs, et leurs partenaires étatiques entendent s’investir pour une participation honorable et mémorable de la délégation malienne à Accra.

«C’est dans cette dynamique que 90 jeunes maliens prendront part à la Caravane auprès de plus de 130 jeunes venant du Sénégal, du Cap vert, de la Gambie, de la Guinée Bissau et de la Mauritanie », a estimé le coordinateur national.Un atelier de formation dénommé   »Atelier SIMBO », dédié au réarmement idéel de la jeunesse malienne engagée dans les sillons du panafricanismea été organisé les 25_26 novembre.Il permettra aux jeunes participants de réfléchir à des solutions concrètes à mettre en œuvre, au sortir de la rencontre d’Accra pour la construction du MFPA et sa consolidation en vue de la réalisation des États africains unis, en l’espace d’une génération.

Le Champion international du mouvement, Pr AdamaSamassekou est revenu sur la genèse du Mouvement fédéraliste panafricain. Selon lui, l’Afrique doit s’unir et Accra 2018 serait la première étape. Lors de cette rencontre il sera question de la mise en œuvre concrète de la campagne pour la tenue du referendum des peuples pour l’unité africaine, qui se tiendra au plutôt en 2020. «Accra sera un grand rendez-vous pour rassembler les africains  au tour de l’unité africaine», a-t-il estimé.

La caravane a été lancée au Mémorial Modibo Kéita, vendredi 30 novembre par le premier ministre SoumeylouBoubeyeMaiga.

Seydou Karamoko KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*