USJPB: La sécurisation de l’espace universitaire reste l’un des défis à relever

L’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) a tenu, le mercredi 19 décembre 2018, son 7e Conseil d’université. Présidée par Mme Diarra Fatoumata Dembélé et le Recteur de l’USJPB, Pr. Moussa Djiré, en présence des administrateurs, cette session a permis l’adoption du procès verbal de la session précédente ; du contrôle de l’état d’exécution des recommandations et de l’évaluation du plan d’actions 2018.

D’entrée de jeu, le Recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB), Pr. Moussa Djiré a déclaré que les sessions du conseil sont des moments importants de la vie de leur université.

«Elles nous donnent l’opportunité de jeter un regard rétrospectif sur les actions menées, de déceler les insuffisances et définir les correctifs nécessaires », a asséné le Recteur et d’affirmer qu’entre la dernière session tenue en mars et la présente, le Rectorat et les Facultés de l’Université se sont attelés à la réalisation du plan d’action 2018 ainsi que des recommandations  formulées par les administrateurs. «La majeure partie des activités planifiées et même certaines activités non prévues initialement, ont été réalisées, avec succès », a-t-il souligné. Avant de regretter certaines difficultés qui ont empêché la réalisation de quelques activités. 

Selon la Présidente du Conseil de l’Université, Mme Diarra Fatoumata Dembélé,  les sessions du Conseil de l’Université ne sont pas uniquement des moments de l’évaluation des réalisations passées, elles sont aussi ceux de réflexion et de projection pour les actions à venir. De son explication, les discussions, synergies et décisions qui interviendront pendant les sessions contribueront à former la stratégie de l’Université, en s’inspirant des expériences vécues. 

« Elles contribueront également à ce que l’Université reste partie intégrante de la recherche de solution aux bouleversements et aux changements qui affectent notre environnement », a-t-elle signalé. Ainsi, pour elle, cette 7e session se tient à un moment où l’USJPB a parachevé la mise en place du système LMD (Licence Master Doctorat). De son point de vue, l’USJPB a fait la preuve de son leadership et de sa détermination à rester fidèle à sa vocation nationale, sous-régionale et internationale de promotion de la recherche en sciences juridiques, politiques et administratives.

Elle a énoncé quelques activités réalisées qui prouvent le succès de ladite université vers son objectif fondamental à travers son plan stratégique 2017-2019: Une université rénovée, au service de la reconstruction du pays, de la consolidation de l’État de droit et du développement durable. Par ailleurs, elle a souligné quelques défis à relever dont la sécurisation de l’espace universitaire, l’insuffisance de l’appui de l’État. Et d’annoncer que pour relever ces défis l’USJPB peut compter sur ses partenaires au sein de réseaux tant nationaux qu’internationaux. 

Seydou K. KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*