Bokary Tréta : l’artisan de la décrispation du climat politique

La plateforme Ensemble pour le Mali (EPM), la coalition au pouvoir, et le front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), dirigé par le principal opposant Soumaila Cissé, multiplient les rencontres en vue de l’apaisement de la tension politique, née de l’élection présidentielle de juillet-août 2018.

Mardi dernier les deux formations politiques se sont retrouvées au siège du FSD, sis à l’ACI 2000.  Conduits par leurs leaders respectifs, Bokary Tréta pour la majorité au pouvoir et Soumaila Cissé pour la ligue de l’opposition, les acteurs politiques ont passé en revue les sujets brûlants de l’heure : situation d’insécurité au nord et au centre, la multiplication des fronts sociaux, mais surtout les réformes politiques et institutionnelles en gestation.

Depuis quelques semaines, Ensemble pour le Mali est à la manœuvre pour faciliter un cadre de dialogue politique avec les différentes forces politiques. Le leader du regroupement a entamé plusieurs démarches auprès des partis politiques de l’opposition. Cette méditation de Bokary Tréta fait suite aux tentatives mitigées du Chef du gouvernement Soumeylou Boubèye Maiga, qui avait initié des rencontres avec des acteurs politiques pour aplanir les divergences et tourner la parenthèse de la présidentielle pour s’attaquer collectivement aux défis du pays.

Le président Ibrahim Boubacar Keita a plusieurs fois réitéré sa main tendue à l’opposition, dans l’optique de dépasser la situation politique délétère. Cette dernière pose des conditions, au nombre desquelles un dialogue franc et inclusif avec l’ensemble des animateurs de la scène politique. Cet exercice permettrait de repartir sur des nouvelles bases en prenant en compte les problèmes constatés lors de la présidentielle.

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*