Actualités International

Nigéria : la plus riche d’Afrique cuisine toujours pour son mari

Malgré sa richesse et son influence dans le monde, la vice-présidente de Famfa Oil et Directrice Générale de Rose of Sharon Group, Folorunsho Alakija n’a pas oublié son devoir de femme dans son foyer. Sa notoriété dans le monde des affaires et sa place au sein de la fortune mondiale ne l’ont jamais empêché de s’occuper de son mari et de son foyer comme toute femme ordinaire.

Parlant de son mari, Folorunsho Alakija, la femme la plus riche d’Afrique déclare faire tout ce qu’une femme doit faire pour la paix dans son foyer. « Mon mari est mon meilleur ami, mon plus grand conseiller et défenseur. Nous nous connaissons depuis 40 ans et sommes mariés depuis 37 ans et avec quatre garçons.  Même si nous travaillons dans le même bureau, je veille toujours à ce que nous nous embrassions deux fois par jour, matin et soir.

Je lavais toujours ses sous-vêtements jusqu’à il y a six ans, il a insisté que je devais arrêter. Je prépare aussi son plat de légumes spécial, et je fais sa manucure et pédicure régulièrement. Je vais à l’aéroport pour le prendre à chaque fois qu’il est de retour d’un voyage à l’étranger. Cela me donne de la joie à chaque fois que ses amis louent mon plat de légumes sur la base de ce que mon mari leur dit », a-t-elle laissé entendre.

Bien qu’elle soit la femme la plus riche d’Afrique et l’une des femmes les plus riches au monde, la nouvelle vice-chancelière de l’Université d’Osun, Folorunsho Alakija ne cesse d’accomplir ses devoirs de femme et ses obligations envers son mari. Pour plusieurs personnes proches de Alakija, « elle est un modèle de femme qui n’existe pratiquement plus dans le monde ». Originaire du Nigéria, Folorunsho Alakija âgée de 66 ans, s’est imposée dans le domaine du pétrole et sa fortune actuelle avoisine les 3 milliards de dollars.

www.bamakonews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *