BURKINA FASO : Roch Marc Christian Kaboré initie un dialogue politique

Le Chef de l’Etat Burkinabè a appelé les partis d’opposition à des concertations dans l’optique d’un dialogue politique prévu pour la fin avril. Le Burkina Faso est en proie à une situation sécuritaire préoccupante qui nécessite la contribution de tous ses fils et filles. Ce dans ce cadre de le Chef de l’Etat burkinabè a lancé des concertations politiques avec toutes les forces vives de la Nation, les partis d’opposition notamment.

Ces derniers doivent émettre des propositions concrètes pour sortir le pays de la situation sécuritaire dans laquelle, il se trouve. Outre l’aspect sécuritaire, les acteurs politiques devront également se prononcer les textes électoraux. Ceux-ci sont sources de tensions entre opposition et pouvoir. En 2018, une loi électorale adoptée en 2018 avait été boycottée par l’opposition qui dénonce le mode de vote de la diaspora et surtout les conditions d’enrôlement.

A cela s’ajoute, un référendum pour l’adoption d’une nouvelle constitution rédigée qui fait débat au sein de la société. Cette nouvelle loi fondamentale doit consacrer le passage de la IVème à la Vème République et limiter le nombre de mandats présidentiels à deux.

Tous ces sujets seront au menu d’un dialogue politique qui est annoncée pour la fin avril. En attendant les concertations se poursuivent et devraient donner lieu à des propositions des différentes parties.

                                                      www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*