Cathédrale Notre-Dame : la structure globale et les deux tours sont épargnées

La cathédrale « Notre-Dame de Paris » a été incendiée ce lundi 15 avril causant d’énormes dégâts. Le feu a détruit la flèche et en grande partie la toiture et sa charpente, la plus ancienne de la capitale. Grâce à l’intervention des pompiers, la structure globale de l’édifice et les deux tours sont épargnées, mais les dégâts sont considérables. L’édifice était en rénovation. D’importants travaux ont été initiés depuis quelques mois, notamment pour nettoyer l’extérieur, noirci par la pollution.

L’Etat avait financé à hauteur de 2,5 millions d’euros la restauration de la flèche, somme que M. Patrick Chauvet, recteur de la cathédrale, avait jugée insuffisante pour couvrir l’ensemble des travaux de rénovation. Les réactions de solidarité se sont multipliées depuis le drame. De l’Allemagne en passant par les États unis, la Grande -Bretagne, le Vatican, ou encore l’Unesco, tous ont partagé leur émotion.

Dans un tweet, le président Donald Trump déclare que : « c’est si terrible d’assister à ce gigantesque incendie à Notre-Dame de Paris ». Il a estimé que la cathédrale était « l’un des grands trésors du monde ». « C’est au-delà des pays, c’est au-delà de tout », a poursuivi Donald Trump. « C’est dans notre nature d’être en deuil quand nous perdons notre histoire. Mais c’est aussi dans notre nature de reconstruire pour demain, aussi solide que nous le pouvons », a de son côté tweeté l’ex-président Barack Obama.

Selon les autorités françaises, des enquêtes seront menées afin de déterminer les conditions dans lesquelles le feu s’est déclenché. Il faut noter que  la cathédrale « Notre-Dame de Paris », construite entre les XIIe et XIVe siècles sur l’île de la Cité, au cœur de Paris, avait été restaurée au XIXe siècle.

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*