Paludisme : Le Mali réaffirme son engagement à éradiquer le fléau

« Zéro palu ! Je m’engage » est le thème de cette 12ème édition de la journée mondiale de lutte contre le paludisme 2019. À l’occasion de cette journée, le Mali réaffirme son engagement afin de redoubler d’efforts pour une élimination définitive du paludisme d’ici 2030. Au Mali, selon le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), 1 681 361 moustiquaires imprégnées ont été distribués en 2018. 79,28% des femmes enceintes ont été prises en charge en CPN et 78,60% des enfants ont fait le vaccin contre la rougeole.

La campagne a également permis de distribuer 1 648 763  moustiquaires dans la région de Koulikoro avec 74,26% de couverture et 2 190 018 dans la région de Sikasso avec 97,50% de couverture. Par rapport à la prise en charge des cas de paludisme au niveau des formations sanitaires, le PNLP a enregistré 95% des cas suspects diagnostiqués par la GE ou le TDR, 59% confirmés par GE ou le TDR et 97% de paludisme simple traités par CTA. Aussi, l’accent a été mis sur la communication, à travers la diffusion de message pour amener les gens à adopter un comportement de changement.

Pour cette année 2019, le PNLP entend : renforcer la mobilisation des ressources financières surtout nationales en vue de combler le gap du plan stratégique 2018-2022 ; poursuivre la couverture universelle en MILD pour les 5 régions du nord en 2019 ; poursuivre la CPS dans tout le pays ; actualiser des faciès épidémiologiques pour adapter la cartographie des interventions ; mobiliser des ressources humaines et financières afin de consolider les acquis ; et prendre de nouvelles mesures pour accélérer la réduction de la transmission en utilisant des méthodes novatrices. Etc.

www.bamakonews.net

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*