Actualités Société

Révision constitutionnelle : la priorité des priorités pour le Président IBK

Son discours était attendu par tous et c’est ce mardi 12 avril, vers 21h, que le président de la république s’est adressé à la nation sur la chaine nationale. Les grands angles de son intervention reposent sur 3 volets : la situation sécuritaire au centre, la crise scolaire et la révision constitutionnelle.

Au sujet des violences intercommunautaires au centre du pays, d’où la tragédie d’Ogossagou qui a fait 136 morts le 23 mars dernier, le président a annoncé la mise en place d’un fonds d’intervention d’un milliard de francs CFA en faveur des victimes, aujourd’hui dans une détresse extrême du fait de l’insécurité. Le Gouvernement procédera également à un glissement de crédits de douze milliards de francs CFA vers les services sociaux de base dans le cadre du Plan de Sécurisation Intégré des Régions du Centre (PSRIC).

Sur la crise scolaire,  IBK instruit le gouvernement à « trouver un point d’équilibre, un terrain d’entente via une négociation intelligente pour la reprise des cours ». il a ensuite assuré que les salaires des enseignants grévistes seront débloqués.

En ce qui concerne la révision constitutionnelle, le président de la république annonce la tenue d’une  concertation nationale du 23 au 28 avril 2019 avec les représentants de toutes les forces politiques. Il s’est engagé à annuler tous ses déplacements internationaux afin de suivre de près ce dossier qui, contre toute attente, semble sa plus grande priorité.

www.bamakonews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *