Sécurisation du centre : La milice DANA AMASSAGOU accepte le cantonnement

Dans le cadre de la sécurisation des populations et de la réduction des violences communautaires dans les régions du centre, un camp de cantonnement a été construit à Soufouroulaye, localité située à quelques dizaines de kilomètres de la région de Mopti. Il a pour objectif de minimiser la circulation de toutes les armes dans les régions du centre. À en croire Mamoudou Goudikilé, le groupe d’autodéfense DANA AMASAGOU est prête à intégrer le processus mais pose ses conditions. « Nous avons choisi d’intégrer le cantonnement ici à Soufouroulaye. Nous devions commencer le programme depuis le mois dernier. La sécurisation des populations est une priorité de DANA AMASAGOU », a-t-il déclaré.

Le processus d’enregistrement qui concerne 1600 ex-combattants a commencé dans tous les cercles de la région de Mopti. Le lancement des opérations d’enregistrement des combattants concerne les régions de Mopti et une partie de Ségou. Ils seront bientôt dans le camp de cantonnement. Le centre de Soufouroulaye doit donner un coup d’accélérateur au processus de désarmement pour la réduction de la violence. Ce programme invite tous les groupes armés à déposer leurs armes afin d’assurer leur prise en compte par le DDR qui a commencé en décembre 2018.

Andie Adama DARA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*