Actualités Politique

Bateau Mali : A temps nouveau, un élan nouveau !

Dr Boubou Cissé, sous l’œil vigilant du Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Kéita, a voulu réorganiser le gouvernement pour un souffle nouveau. Ainsi, ils sont 17 nouveaux ministres, contre 21 anciens. Parmi les changements majeurs que compte la nouvelle équipe gouvernementale, les portefeuilles du ministère de l’intégration africaine et celui des Maliens de l’Extérieur, confiés respectivement à Me Baber GANO et Amadou KOITA.

Si le premier bénéficie pratiquement d’une coquille vide, l’autre (après avoir pris du galon) écope d’une sanction politique en héritant d’un département moins stratégique en dépit de sa pertinence. Le Premier ministre garde le portefeuille de l’économie et des finances et s’offre un ministre délégué chargé du Budget. Elle a pour nom madame BARRY Aoua SYLLA, non moins ancienne collaboratrice du chef du gouvernement.

Kamissa Camara, ancienne ministre des Affaires Etrangères, est désormais ministre de l’Economie numérique et de la Prospective. Nul besoin de dire qu’elle doit son maintien dans le gouvernement qu’à la ferveur populaire occasionnée en son temps par son bombardement à la tête de la diplomatie malienne.  Sa sortie aurait été contre-productive pour le Chef de l’Etat, car en désaccord avec sa promesse de mettre la jeunesse au cœur de son second mandat.

Général de Division Salif TRAORE a conservé son poste de ministre de la Sécurité et de la Protection civile, alors que Tiébilé Dramé prend la tête de la diplomatie malienne. Malick COULIBALY, signe son retour au ministère de la justice, Garde des sceaux. Mme Lelenta Hawa Baba BA, conserve son portefeuille du ministère des mines et du Pétrole. Madame TRAORE Seynabou DIOP, très appréciée par les maliens, reste au ministère des Infrastructures et de l’Equipement.

Michel Hamala SIDIBE est ministre de la Santé et des affaires sociales. Dahirou DEMBELE, ayant la réputation d’un homme respecté au sein des troupes, prend les rênes des forces armées. Yaya SANGARE, occupe désormais le département en charge de la Communication, chargé des relations avec les institutions, Porte-parole du Gouvernement. Amadou KOITA prend son relais pour les excursions touristiques, sans aucune retombée objective, auprès des maliens de la diaspora.

Adama SANGARE, un proche de l’honorable Diarrassouba, est Secrétaire d’Etat chargé auprès du ministre de l’Agriculture, chargé de l’Aménagement et de l’Equipement rural. Moussa Boubacar BAH, après son long combat aux côtés du Président et en récompense de son opposition à ses deux mentors Dicko et Bouyé Haidara, est positionné secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Promotion et de l’Intégration de l’Enseignement bilingue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *