Crise scolaire : Une rencontre avec tous les acteurs ce week-end

Le tout premier conseil inaugural du gouvernement Dr Boubou Cissé s’est tenu ce mercredi 8 mai dans la salle de délibération de Koulouba. La séance de prise de contact a fait l’objet de plusieurs discussions, notamment sur des sujets comme la crise sécuritaire, le dialogue politique, l’accord pour la paix, l’économie, le climat social et l’éducation. Le conseil a décidé d’organiser, sous l’égide du médiateur de la République, une grande rencontre le samedi 11 mai 2019 pour engager la réflexion sur les pistes et solutions afin de mettre fin à la crise scolaire qui perdure et s’achemine vers une année blanche. Cette rencontre de haut niveau regroupera, les syndicats d’enseignants, les parents d’élèves, l’AMSUNEEN, l’AEEM, les chefs coutumiers et religieux et les partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale.

Depuis le 11 mars dernier, l’école malienne a connu des arrêts dans l’exécution du programme suite à des grèves de la synergie des syndicats de l’enseignement signataires du 15 octobre 2016. Plusieurs tentatives de négociation ont eu lieu en son temps. Des militants d’organisations de la société civile, d’associations de parents d’élèves et l’AEEM se sont mobilisés sur l’ensemble du territoire par une marche pacifique pour dire « stop à la grève, non à une année blanche »

Cela fait maintenant 4 mois que les établissements publics du Mali sont fermés. A présent, tous les regards sont fixés sur la rencontre de ce week-end, dont l’on espère une solution pour le dénouement effectif de la crise afin de sauver l’année scolaire 2018-2019. D’ores et déjà, des informations faisant état de la volonté des syndicats d’enseignants de boycotter la rencontre circulent depuis ce vendredi. Espérons, pour le Mali, qu’il n’en sera rien.

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*