Patrimoine culturel : Le Mali compte 5 nouveaux trésors humains vivants

En reconnaissance de leurs efforts pour la préservation du patrimoine culturel et l’ancrage de notre tradition, cinq compatriotes viennent d’être déclarés trésors humains vivants au Mali. Il s’agit de : Adama S Niakhaté, grand chasseur à Lambidou, Asmane Traoré, brodeur traditionnel à Djenné, Bocar Alpha Cissé, brodeur traditionnel à Tombouctou, Cheick Sidassi Kanté, maître géomancien à Bamako  et Aminata Koumaré, Présidente de la coopérative Kotognongontala des femmes de Kalabougou à Ségou.

Ces trésors humains vivants ont su redonner santé, espoir et joie de vivre aux personnes en détresse grâce à leur savoir-faire, liant mythe et réalité. La ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo a précisé que « la proclamation de trésors humains vivants du Mali n’est point une récompense mais tout simplement la reconnaissance de vos efforts consentis au prix d’énormes sacrifices, avec honneur et dignité, au bénéfice des populations ».

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*