ROUGEOLE : 3 660 799 enfants, âgés de 9 à 59 mois, seront vaccinés

La campagne nationale de vaccination contre la rougeole se déroulera du 07 au 13 mai 2019. Le challenge pour chaque district sanitaire du pays est d’obtenir au moins 95% de couverture vaccinale anti rougeoleuse après une évaluation post campagne. Ce sont 3 660 799 enfants âgés de 9 à 59 mois qui sont concernés par cette campagne, qui coûtera 1 338 739 816 de nos francs à l’Etat malien et ses partenaires techniques et financiers. Au Mali, du 1er janvier au 12 avril 2019, 249 cas de rougeole ont été signalés à travers le pays, contre 184 cas par rapport à la même période l’année dernière. La rougeole est une maladie virale, très contagieuse, classée parmi les principales causes de décès chez les enfants, surtout ceux de moins de 5 ans, dans le monde. En effet, avant l’ère de la vaccination, on estimait les cas imputables de décès dus à la rougeole à environ 130 millions par an sur le plan mondial.

En 2010, 28 pays de la région africaine de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont connu des flambées de rougeole. Ainsi, au Mali, plusieurs flambées épidémiques de rougeole ont été enregistrées. La dernière grosse épidémie de rougeole remonte à 1998, où plus de 8 009 cas ont été répertoriés dont 3 362 pour le district de Bamako. En 1999, dans les localités à haut risque, 2506 cas ont été notifiés, avec une létalité de moins de 1%. En 2001, le Mali a connu une seconde grande flambée de rougeole avec 4464 cas dus à l’accumulation des sujets non immunisés susceptibles de faire la rougeole. Au cours de l’année 2018, 447 cas de rougeole ont été notifiés dont 112 cas positifs selon le laboratoire national de référence, l’INRSP.

Donnant le top départ de la campagne de vaccination contre la rougeole par l’administration des premières doses du vaccin, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rappelé que la dernière campagne contre la rougeole date d’il y a plus de trois ans précisément en mars 2015. Il convient à ce titre de rappeler que ces campagnes doivent être réalisées tous les 3 ans pour assurer l’efficacité de la vaccination contre cette terrible maladie, a-t-il indiqué. Selon lui, la présente édition s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique d’élimination de la rougeole à l’horizon 2020. Il a déclaré que la réduction de la mortalité due à la rougeole contribue substantiellement à l’atteinte de l’Objectif 3 du développement durable (ODD3).

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*