Togo: Interdiction de filmer dans les salles d’enregistrement

C’est le refrain que les présidents des Comités des listes et des cartes (CLC) servent aux journalistes (facilement  identifiables) lors de leurs visites dans les différents Centres de recensement et de vote (CRV), pour constater l’effectivité de l’opération de la révision des listes. Visiblement, le régime et sa fameuse Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne veulent plus commettre les erreurs d’octobre 2018 où, au cours du recensement électoral pour les législatives controversées du 20 décembre, des images d’enrôlement des mineurs, des mendiants et mêmes des fous… ont fuité sur les réseaux sociaux.

Cette fois, des consignes strictes ont été données pour empêcher la diffusion de l’opération. A part la Télévision nationale (TVT), aucun média privé n’a accès aux salles d’enrôlement. C’est ainsi que Mgr Philippe Kpodzro a fait les frais du zèle du président du CLC de l’Ecole Primaire Catholique (EPC) Immaculée Conception de Nyékonakpoè. En effet, une équipe de télévision, qui suivait le prélat dans sa tournée, a été interdite de prendre les images des opérations dans la salle.

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*