Dépôts d’ordures sur les trottoirs : 50.000 FCFA d’amende à payer

Dans chaque quartier, à Bamako, les trottoirs sont transformés en dépotoirs, avec son corolaire d’odeur nauséabonde à vous couper le souffle. Partout dans la capitale, les trottoirs sont la destination de la majeure partie des ordures qui proviennent des foyers. Répandre les saletés sur ces trottoirs est devenu un réflexe, pour la plupart des Bamakois peu soucieux de leur environnement. Dans certains quartiers, des poubelles n’existent presque pas, et s’abonner aux sociétés de ramassage d’ordures, n’est pas dans leur agenda.  Car la plupart d’entre eux, profitent de la moindre occasion pour déverser leurs ordures où bon leur semble.

Un tour dans la ville de Bamako, et le décor est planté. Les routes des quartiers comme : Faladjiè ; Yirimandjo, Missira, Médine et bien d’autres encore, sont devenues de vrais dépotoirs d’ordures pour les riverains. Les sacs remplis d’ordures nauséabondes jonchent le long des trottoirs.

Ce décor lamentable, décrivant une société qui ne vit que par incivisme, est un réel problème que déplore plus d’une personne. Ainsi pour siffler la fin de la récréation, la mairie du District  a enfin décidé de prendre le taureau par les cornes. Car désormais, elle compte infliger une amende de 50.000FCFA, assortie d’emprisonnement aux personnes qui font des trottoirs leurs dépôts d’ordures. Une initiative salutaire qui, nous osons croire, ne sera pas juste un effet d’annonce. Car pour rendre Bamako plus propre, il faut poser des actes concrets, sans trop de tintamarre.

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*