Actualités Economie Société

Mine : L’orpaillage par dragage interdit

La ministre des Mines et du pétrole, Lelenta Hawa Baba Bah, a animé, hier jeudi, dans les locaux de son département, un point de presse dont la quintessence est l’interdiction pour un an, au moins, de l’orpaillage par dragage au Mali.

En effet, un arrêté interministériel pris le 15 mai denier suspendait au moins une année les activités aurifères d’exploitation par dragage en République du Mali.

«Du 15 juin au 30 septembre 2019, les activités d’orpaillage sont interdites sur l’ensemble du territoire. Le Code minier en cours de relecture va interdire purement et simplement le dragage pour protéger l’environnement et les populations riveraines », a déclaré Mme la ministre des Mines et du pétrole.

Face à la persistance de la pratique, le gouvernement a pris, le 15 mai dernier, un arrêté interministériel impliquant les ministères des Mines et du Pétrole, de la Sécurité et de la Protection civile, de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, et de l’Environnement et du Développement durable.

Ledit texte suspend pour une année l’activité de dragage. Le temps de relire le Code minier pour interdire définitivement le dragage. Cette période sera aussi mise à profit pour réorganiser le secteur de l’orpaillage, a assuré la ministre en charge des Mines.

www.bamakonews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *