Actualités Société

Mission de l’ONU : Vers un déploiement dans le centre

Face à la montée de la violence intercommunautaire et la prolifération d’attaques terroristes dans le centre et au nord du Mali, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle au redéploiement de la force MINUSMA dans la région de Mopti. Une déclaration faite à quelques semaines d’une décision du Conseil de sécurité de l’ONU sur l’avenir de la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Par la même occasion, le secrétaire général s’est dit inquiet. Selon lui,  l’effort sécuritaire doit se concentrer autour de Mopti où les tensions communautaires s’aggravent et les attaques terroristes se multiplient.  En tout cas, au regard de la situation dégradée, le dernier Rapport de l’ONU sur le Mali pointe du doigt «l’apparition de groupes d’autodéfense ethniques, ainsi que la prolifération d’armes au centre du pays».

Autre source d’inquiétude, les zones frontalières avec le Burkina Faso et le Niger. Le secrétaire général Antonio Guterres qui s’engage et affiche son soutien au maintien des troupes, ne prévoit pas d’augmentation du contingent, (environ 1 500 militaires et policiers). Il préconise par contre un changement de stratégie visant à mieux « adapter » la répartition sur le terrain, notamment en transférant une patrouille de Bamako à la région centre.

L’autre stratégie vise à céder progressivement le contrôle de certaines zones stratégiques aux Maliens. Ainsi le commandement du camp de Diabaly, dans la zone Office du Niger (Ségou), devrait passer sous contrôle des autorités locales, permettant ainsi de récupérer et déployer 650 soldats supplémentaires dans la région de Mopti. Ainsi pour atteindre lesdits objectifs, le secrétaire général des Nations unies souhaite préconiser la continuité d’un budget constant. Il appelle donc le gouvernement malien à protéger les civils et à prendre « des engagements forts » pour mettre fin à l’impunité et éviter l’escalade vers de nouvelles « atrocités ».

Fatoumata KOITA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *