Mosquées : Un phénomène de vol qui prend de l’ampleur ?

Au Mali, il n’y a pas que la prière et l’invocation de Dieu dans les lieux saints, surtout dans les mosquées. En effet, s’il y a des fidèles qui y vont pour accomplir leur devoir religieux,  conformément à la foi musulmane, d’autres, sans scrupule, y partent, avec en tête, pour voler les chaussures des fidèles musulmans. Cela arrive presque tous les jours, surtout lors de la prière de l’aube, dans l’obscurité.

Il arrive aussi qu’on enfile les chaussures d’une autre personne sans se rendre compte. Ce petit couac, s’il n’est pas prémédité n’est pas assimilable au vol. C’est pourquoi, les comptes sont réglés surplace sans incident majeur. A défaut, le fidèle qui de façon involontaire a emporté les chaussures d’autrui les ramène à la prochaine occasion.

Malgré cela, le vol des chaussures se multiplie, et chaque jour que Dieu fait, des fidèles musulmans n’ont que leurs yeux pour constater les dégâts, après la prière. Ce phénomène inconcevable, impensable et inimaginable dans un passé récent, est devenu aujourd’hui un effet de mode.

Comment un lieu de prière peut-il se transformer en lieu de vol ? 

Généralement les victimes de ces vols de chaussures dans les mosquées sont surprises et sceptiques au début, croyant qu’un autre fidèle s’est peut être trompé. Mais finissent par se résigner. Car, la surprise désagréable pour eux est que, leurs chaussures ont bel et bien été volées pendant qu’elles s’acquittaient de leur devoir religieux dans la mosquée. Ils rentent indignés, pieds nus chez eux. Ses chaussures volées, sont le plus souvent revendus à vil prix sur le marché.

Afin d’éviter des cas de vol, des fidèles ne se séparent plus de leurs chaussures. Ils optent pour des sachets plastiques, dans lesquels ils mettent leurs chaussures.

Il est évident que les chaussures sont exposées de manière anarchique devant les mosquées, toute chose qui  facilite le travail des voleurs. C’est pourquoi, il urge pour les imans ou les membres des comités de gestion des mosquées, de trouver des solutions palliatives aux cas de vol de chaussures, qui n’honorent point la religion musulmane

www.bamakonews.net

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*