Actualités Société

Navigabilité du fleuve Sénégal : Le projet prend forme tout doucement

La restauration de la navigabilité sur le fleuve Sénégal de Saint-Louis (Sénégal) à Ambidédi (Mali), soit sur une distance de 905 km, un vœu cher au président Ibrahim Boubacar Keïta, est en passe d’être réalisée. Et pour cause ? Toutes les études de faisabilité ont été bouclées. En effet, le financement, estimé à près de 500 millions d’euros, est trouvé : la Société de gestion de la navigation (SOGENAV) a reçu de la Société indienne de travaux AFCONS, des offres technique et financière pour sa réalisation. Il reste l’effectivité du contrat commercial, dont la signature trainerait à cause de la volonté des Etats membres de mieux optimiser le projet.

La réalisation de ce vieux projet sera un véritable ouf de soulagement, quand on sait que de Saint-Louis à Kayes, le fleuve Sénégal était navigable de 1950 à 1974. La grande sécheresse de 1973-1975, en plus du défaut d’entretien des fonds du fleuve par curage et/ou dragage, a freiné cet essor et fait apparaître plusieurs obstacles (seuils) à la navigation.

Paul Y. N’GUESSAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *