Actualités Société

Travail des enfants : Un triste fléau

Depuis 2002, l’Organisation internationale du travail (OIT) a décrété le 12 juin, comme journée mondiale contre le travail des enfants. Cette journée est célébrée dans plusieurs pays, à travers le monde, chaque année. Et pourtant, ce sont des millions d’enfants qui sont contraints d’exercer une activité économique, leur privant le droit de jouir pleinement de leur enfance. Une situation qui constitue une vraie menace pour la santé physique et l’éducation des enfants.

La journée du 12 juin, faut-il rappeler, est dédiée à tous les enfants du monde, dont certains sont forcés de travailler, alors qu’ils devraient être à l’école. Ce phénomène est une grave violation des droits des enfants. La fréquentation d’un établissement scolaire, l’accès à l’eau potable, la nourriture, un environnement stable et sécurisé sont les droits fondamentaux d’un enfant.

Pour l’OIT, le travail des enfants regroupe l’ensemble des activités qui les privent de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et nuit à leur scolarité, leur santé, et leur développement physique et mental. Au Mali, particulièrement à Bamako, partout on voit des enfants qui travaillent aux heures de classes, la nuit, sous la pluie ou le chaud soleil. La plupart de ses enfants ont moins de 15 ans. Ils sont soit des domestiques, des vendeurs ambulants, des apprentis Sotramas, etc.

Pour beaucoup de personnes, le travail des enfants est essentiellement motivé par la pauvreté des parents, l’effritement du couple parental, l’immigration, l’exode rural. Ces enfants travailleurs viennent généralement d’une famille à faibles revenus, ou des  parents (handicapés), incapables d’exercer une activité génératrice de revenus. Ainsi, certains sont obligés de travailler pour aider les parents ou subvenir à la sueur de leur front à leurs besoins et ceux de leurs parents.

Toutefois, il convient de noter que le travail des enfants a des conséquences néfastes, car il conduit, dans la plupart des cas, les enfants à la délinquance, (vol, drogue, etc.), et les expose à l’insécurité.

www.bamakonews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *